La part de vérité de Didier Chenet

A l’issue du congrès Synhorcat, Didier Chenet sort renforcé, mais à la tête d’une organisation affaiblie par le départ d’un adhérent important, le groupe Flo. Le Synhorcat demeure cependant le deuxième syndicat de France pour « 

A l'issue du congrès Synhorcat, Didier Chenet sort renforcé, mais à la tête d'une organisation affaiblie par le départ d'un adhérent important, le groupe Flo. Le Synhorcat demeure cependant le deuxième syndicat de France pour "
A l’issue du congrès Synhorcat, Didier Chenet sort renforcé, mais à la tête d’une organisation affaiblie par le départ d’un adhérent important, le groupe Flo. Le Synhorcat demeure cependant le deuxième syndicat de France pour l’hôtellerie restauration traditionnelle. Quelles sont ses priorités ? A quelles avancées est-il prêt pour boucler le volet social du contrat d’avenir ? Un rapprochement, voire une fusion avec d’autres organisations des CHR est-elle envisagée, au sein d’une branche d’activité qui perd chaque année des parts de marché ? Qu’en est-il aussi des contentieux en cours avec d’anciens cadres ? Didier Chenet répond à HR-infos.

Bio express

Après des études à Sciences Po Paris, et une maîtrise de
Sciences Economiques
, Didier Chenet entre à la BDPME
(crédit hôtelier) comme analyste financier.

Pendant 13 ans, il assurera la fonction de Directeur Administratif et Financier du Groupe Intertra (Travail temporaire), puis du groupe Sodexo, au sein de la filiale France Entreprises Administrations.

En 1990, Didier Chenet prend la direction de la filiale
restauration publique de Sodexo
(le Polo de Paris, le
Stade français, le Club Iéna »?..et plus particulièrement Oh !
Poivrier ! )

En 1993, Didier Chenet avec ses cadres prend le contrôle du
capital du groupe des restaurants Oh ! Poivrier
! par le biais
d’un LBO. Il cède son entreprise le 4 janvier 2007. A cette
date, son groupe comptait 15 établissements, en propre et en
franchise (à Paris, Boulogne, Neuilly, La Défense, Avignon),
350 salariés, plus de 1.400.000 clients par an, et réalisait un CA TTC de 20 M?.

Reconnu par ses pairs, il est nommé, en 1996, président du
Leaders club
dont il est aujourd’hui membre du Conseil de
Surveillance.

Il entre en 1995 au Synhorcat, 2ème syndicat national, 1er syndicat parisien. Il crée la section des établissements
multiples
, milite pour la baisse de la TVA, et
défend, entre autre, le dossier de la réforme des baux
commerciaux.

Didier Chenet devient président du Synhorcat le 22
avril 2004
et est reconduit pour son quatrième mandat le
24 Novembre 2009
.

Didier Chenet a 58 ans. Il est marié et père de 3 enfants.

————-

Le site internet du Synhorcat

—————-

Interview : Solenne Le Hen

———

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique