inbento met le fast good en boîte

Grand voyageur et financier spécialiste des LBO, Florent Leblanc a voulu à son tour créer son entreprise, en lançant un concept innovant sur le créneau toujours porteur de la restauration rapide à la française. A 36 ans, il a ouvert lundi 21 mars la première boutique inbento dans le centre-ville de Toulouse. Les produits inbento : des boîtes colorées qui offrent des goûts et des textures variées, et un repas équilibré pour 7 à 11 euros. Le concept est japonais, mais la nourriture, à base de produits frais et cuisinés, est adaptée au goût français. Elaborés avec l’aide d’un nutritionniste indépendant, les plats sont préparés par un traiteur du Tarn-et-Garonne (Foglieni). Florent Leblanc compte développer sa marque dans les gares et dans d’autres pays d’Europe..


Ancien de la City passé par le Japon, spécialiste du private Equity et des LBO, Florent Leblanc (ici dans sa première boutique de Toulouse) a voulu rentrer au pays et monter sa propre affaire. C’est chose faite. Il n’a rien laissé au hasard et a beaucoup planché sur toutes les facettes du concept. Reste maintenant à réussir l’implantation toulousaine avant de constituer un réseau.


Cliquer sur le logo pour accéder au site internet

——————-

Interview : Armelle Parion


———————–

Menus Vert, Taupe, Rose, Bleu, les 4 offres Boîtes, de 6,90 ? à 10,90 ?


Les menus comprennent soit 1 boîte composée de 3 recettes salées (240 g), de 6,90 ? à 7,90 ?, (selon les versions, 4 au total), soit 2 boîtes composées de 6 recettes salées et sucrées (480 g), de 9,90 ? à 10,90 ? (en 4 versions).
L’offre inbento, c’est aujourd’hui 16 recettes. Elles évolueront en fonction des saisons et des régions.

——————–

Un très bon emplacement, en centre ville de Toulouse, place Esquirol



——————

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique