Il prend les devants pour les handicapés

Par prudence et par conviction, François Dapremont, propriétaire l’hôtel Balmoral à Paris, a fait le choix de s’atteler dès maintenant aux obligations de la loi sur l’accessibilité « 

Par prudence et par conviction, François Dapremont, propriétaire l'hôtel Balmoral à Paris, a fait le choix de s'atteler dès maintenant aux obligations de la loi sur l'accessibilité "
Par prudence et par conviction, François Dapremont, propriétaire l’hôtel Balmoral à Paris, a fait le choix de s’atteler dès maintenant aux obligations de la loi sur l’accessibilité à mettre en ?uvre d’ici 1er janvier 2015 au plus tard. Il a commandé un diagnostic à un cabinet spécialisé il y a quelques semaines. Ecoutez son témoignage.

Un salon de l’hôtel

(Lien vers le site internet sur la photo)

———–

Pour mieux accueillir les personnes à mobilité réduite, des consignes écrites


——————-

Interview : Solenne Le Hen

————-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique