Eugénie Brazier au col de la Luère avec son fils Gaston, en apprentissage

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique