Dans toute la France, la gastronomie en fête le 23 septembre

A l’initiative du gouvernement et pilotée avec la profession, la première édition de la Fête de la Gastronomie se tiendra dans toute la France le vendredi 23 septembre. Tous les acteurs de la restauration sont invités à y participer, en proposant des animations, démonstrations ou menus spéciaux. Interview de la commissaire générale de cet évènement riche d’enjeux pour toute la profession. Mise à jour : 3981 événements labellisés à la date du 22 septembre


Sophie Mise, commissaire générale de l’évènement
«La Fête de la Gastronomie vise à créer une émulation collective, une mise en valeur de tous les métiers de la restauration (…) Il ne s’agit pas que du repas dans un 3 étoiles. La gastronomie, c’est le plaisir de manger, le plaisir de partager, le plaisir de faire la cuisine, cela concerne donc tous les Français.»

Le site internet officiel de la Fête de la Gastronomie

Il recense tous les projets labellisés et permet de proposer un évènement.
(Lien sur l’image)

—————-

Exemples d’initiatives portées par les HCR

-*Buffalo Grill : « La fête du charolais pour tous »
-** invitation de familles modestes, plats de charolais à prix bas, « ateliers découverte & goût »
-* Relais du Silence : «Silence, on déguste»
-** menus autour des champignons, visite de potagers, vignobles, de marchés locaux, cours de cuisine…

-* Relais & Châteaux : « Secrets de Chefs»
-** dégustation de vins et menus à prix doux
-* «Les Côtes d’Armor fêtent la gastronomie»
-** en liaison avec la CCI et l’Uni 22, un menu offert pour un menu payant dans les restos partenaires
-* Opération Tous au Restaurant : «Votre invité est notre invité»
-** près de 900 restaurants indépendants proposent un menu offert pour un menu consommé
-*Grand banquet en Avignon dans le Palais des Papes
-** Menu exceptionnel au prix de 15 euros concocté par les grands chefs du Vaucluse
-*Servair et Aéroports de Paris : dégustation dans les aéroports
-** démonstrations et dégustations avec des chefs Servair aux arrivées de trois terminaux
————-

Ce n’est que notre avis (mais on le partage !)

Faites de la gastronomie le goût de beaux métiers

Celle de la Musique ne s’est pas épanouie en un seul jour d’été. Il faudra plus d’une édition en octobre pour que la Fête de la Gastronomie rayonne pleinement. L’enjeu de sa réussite en vaut la chandelle à deux titres.
Il est, d’abord, de redécouvrir, surtout chez les Français qui la méconnaissent, par manque de culture ou de budget, ce bien commun unique qu’est la cuisine française d’hier et d’aujourd’hui, et de rendre hommage à ceux qui la font : cuisiniers, pâtissiers, agriculteurs, viticulteurs…
Il sera aussi d’attirer les énergies et les talents vers une industrie d’avenir qui, pourtant, manque de bras, par dizaines de milliers. En dépit des efforts de promotion et d’une amélioration des conditions de travail de ses salariés au cours des dernières années.
Souhaitons que cette promesse de belle journée, foisonnante d’initiatives privées malgré un budget public ric-rac, génère autant d’activité que d’articles et d’émissions TV. Et surtout, qu’elle suscite des vocations pour des métiers qui prennent beaucoup, mais rendent bien davantage.
—————-

Interview : Solenne Le Hen
Avis : Jean-François Vuillerme

——————-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique