Bilan du contrat d'avenir : un goût d'inachevé

Hervé Novelli le 15 décembre à l’issue de la réunion du comité de suivi : « un contrat qui est sur les rails et qu’il faut maintenant mener à son terme ».

Encourageant mais pourrait mieux faire ! Hervé Novelli, le secrétaire d’Etat en charge notamment des HCR, vient de réunir le comité de suivi du contrat d’avenir de la restauration pour un bilan d’étape. La baisse des prix constatée (- 1,34 %) sur cinq mois dans la restauration et les cafés est loin de l’objectif fixé sur le court terme (- 3 %), cible désormais abandonnée. Côté social, la signature d’un accord historique le 15 décembre dans les HRC est à ce jour le résultat le plus marquant du contrat.

BILAN DU CONTRAT D’AVENIR A FIN NOVEMBRE

{{Le bilan complet et détaillé établi par les services de Bercy}}

1 – Les prix baissent mais pas assez

L’Insee relève une baisse cumulée de 1,40 % dans la restauration et de 1 % dans les cafés sur cinq mois (juillet-novembre). En cumul pondéré (restauration + cafés), le recul est de 1,34 %.

Par ailleurs, selon une nouvelle enquête DGCCRF, 55 % des restaurants affichent une baisse sur au moins 7 produits, soit 3 points de plus qu’en juillet. Et 10 % affichent une baisse sur moins de 7 produits. Enfin, 37 % des restaurants affichent la vitrophanie officielle (4,4 points de mieux).

Pour Hervé Novelli, la moitié du chemin a été accomplie. La deuxième moitié (aller rechercher les 1,6 % de baisses manquant) ne le sera sans doute pas, a-t-il concédé en substance. Car l’objectif 2010 sera la « modération » : autrement dit, pratiquer en restauration des prix qui ne soient pas supérieurs à celui de l’indice général des prix.

2 – Des avancés sociales historiques dans les HCR

Sujet largement évoqué dans plusieurs articles de HR-infos. Selon, Hervé Novelli, c’est l’accord le plus important jamais signé dans la branche. Le ministre a indiqué qu’il accepterait son extension, sous réserve des habituelles vérifications de légalité des clauses de l’accord.

Hervé Novelli a relevé également l’augmentation encourageante du nombre d’apprentis. Les inscriptions aux contrats de professionnalisation ont augmenté de 5,5 % depuis juillet 2009. Les contrats d’apprentissage sont en hausse de 4,6 % à fin novembre 2009, soit 1276 apprentis de plus.

2 – Premiers PPMR et nouvelles vagues de maîtres restaurateurs

Depuis le lancement fin octobre du fonds de modernisation de la restauration géré par Oseo, 14 dossiers de « Prêts participatifs pour la modernisation de la restauration » ont été enregistrés. Pour une enveloppe globale de près de 1,196 million d’euros.

Quelques mois seront sans doute encore nécessaires pour que le dispositif atteigne son objectif de 110 M? de prêts par an au bénéfice de 1 500 entreprises baissant leur prix conformément au contrat d’avenir.

Enfin, grand succès pour le label de « maîtres restaurateurs » décerné à 550 professionnels dont l’excellence est vérifiée par un cahier des charges. Le label, qui donne droit à un crédit d’impôt, devrait atteindre les 1 000 titulaires au printemps 2010. L’objectif est de 3 000 sur la durée du contrat d’avenir (il s’achève le 30 juin 2012).

————

Texte : JFV d’après communiqué de presse

———

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique