Bernard Boutboul, directeur général de Gira Restauration

« Les restaurateurs quels qu’ils soient, en rapide, en service à table ou en gastronomique, qui n’enverront pas un signal fort et très lisible au niveau des additions, rencontreront de sérieuses difficultés avec leurs clients.

Pour autant, je ne mettrai pas toute l’enveloppe sur les prix. Car leurs salariés ne comprendraient pas pourquoi ils ne profiteraient pas, eux aussi, de la baisse de la TVA.

Il faudra donc bien faire attention à l’utilisation globale de cette enveloppe. Par ailleurs, qu’un restaurateur décide de consacrer aussi une partie de son enveloppe à reconstruire ses marges me parait tout à fait normal. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique