A Megève, VVF Villages proposera désormais 56 appartements répartis dans quatre chalets situés à 600 mètres du départ des cabines. L'opérateur devra progressivement injecter des services aux résidents, à l'image de ceux qu'il offre dans ses villages. En particulier l'accueil des enfants et les animations.

La caisse général de prévoyance des caisses d'épargne (CGP) vient de confier à VVF Villages l'exploitation de neuf résidences de tourisme totalisant 385 appartements, dans le cadre d'un bail locatif d'une durée de neuf ans. Cinq d'entre elles sont situées sur le littoral (trois sur la zone Atlantique et deux au bord de la Méditerranée), les quatre autres dans des stations de montagne (trois dans les Alpes, une dans les Pyrénées).

En vertu de ce partenariat, qui a nécessité six bons mois de discussions jusqu'à la finalisation du contrat, la CGP garde la charge du gros entretien de ses actifs immobiliers et conserve des quotas de réservation pour les salariés du groupe. VVF se charge du petit entretien et surtout de la commercialisation et la gestion des séjours dans les neuf résidences. L'opérateur devra par ailleurs déployer des animations, en fonction des possibilités offertes par les infrastructures de chaque résidence.

Grâce à cette opération, le premier opérateur associatif de villages vacances en France élargit son réseau, qui compte désormais 91 destinations réparties sur 48 départements et 11 régions. Ce nouveau relais de croissance devrait générer, selon les hypothèses d'occupation, entre 4,5 et 7 millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaire. l'opérateur a réalisé en 2017 un CA de 79,3 M€ (+7,6 % VS 2016).

Avec ces résidences de la CGP, VVF s'ouvre à un troisième type d'hébergement touristique qui lui permet de s'implanter dans les centre villes et les zones urbaines. Jusqu'en 2017, le parc de VVF comprenait quasi exclusivement des villages vacances. A partir de 2018, l'opérateur s'est lancé dans l'hôtellerie de plein air, en lançant un concept inédit toilé-meublé, le Hypitipy. Cet équipement de 23 m2, hybride entre le bungalow et la toile de tente, a rencontré un beau succès lors de sa première saison d'ouverture estivale. Le prix de sa location à la semaine était très attractif : 349 euros pour 8 jours et 7 nuits. L'expérience sera donc reconduite l'été prochain sur 9 destinations (cinq villages VVF et quatre campings partenaires) sur lesquelles environ 200 Hypitipy seront installées.

Le site internet et le logo de VVF Villages

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire