Thomas Bourdois, 40 ans, vient d'être nommé directeur général de l'InterContinental Bordeaux - Le Grand Hôtel, référence de l'hôtellerie de luxe dans la capitale girondine, qui possède trois établissements classés 5 étoiles (L'Yndo, la Grande Maison, et l'InterContinental -Le Grand Hôtel).

Chargé de développer l'équipe, d'organiser les opérations et de superviser la commercialisation, il entend mettre un accent particulier sur l'excellence du service client de cet établissement passé sous enseigne InterContinental en décembre 2015, à la suite d'un appel d'offres auquel avaient participé quatre compétiteurs, avec un contrat de 20 ans.

Thomas Bourdois avait auparavant exercé cinq ans à Marseille, en qualité de directeur des opérations d'un autre cinq étoiles de renom, l'InterContinental Marseille - Hôtel-Dieu. A ce titre, il avait entre autres préparé l'ouverture (en avril 2013) de cet établissement de 194 chambres, pilotant le recrutement de son équipe de 200 personnes et contribuant à son positionnement sur le marché.

Fidèle à InterContinental Hotels & Resorts depuis 2005, il avait auparavant exercé les fonctions de directeur de la restauration au sein des deux autres hôtels français de la chaîne : l'InterContinental Paris Le Grand et l'InterContinental Carlton Cannes. Outre l'organisation et la coordination des opérations, il avait notamment œuvré à l'amélioration de la satisfaction client, obtenant l'IHG Award pour l'excellence en matière de restauration.

Diplômé de l'Institut Paul Bocuse de Lyon, Thomas Bourdois avait commencé sa carrière professionnelle en 2001 au Méridien Montparnasse Paris, comme chargé d'affaires événements puis Directeur assistant de la restauration. (d'après communiqué de presse)

La façade classée de l’Intercontinental Bordeaux – Le Grand Hôtel
L’hôtel appartient depuis 1999 à l’investisseur immobilier Michel Ohayon, propriétaire également du Trianon Palace depuis 2014 et du Sheraton Roissy depuis 2016. Le Grand Hôtel possède une Brasserie confiée au chef  britannique Gordon Ramsay.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire