Sabine Dorn-Aglalul avait rejoint le groupe suisse Mövenpick Hotels & Resorts en avril 2017 en tant que directrice des opérations pour la Suisse. Elle est aujourd'hui promue au poste de présidente Europe et rejoint à ce titre le comité exécutif du groupe. Elle succède à Ola Ivarsson, qui a pris la retraite de son poste le 30 juin dernier.

Mövenpick Hotels & Resorts gère actuellement 18 établissements en Europe sur les 84 qu'il compte dans le monde, avec trois nouveaux hôtels qui ouvriront en 2019 à Stuttgart (Allemagne), La Haye (Pays-Bas) et Bâle (Suisse). Le groupe recherche d'autres opportunités de développement dans la région, en particulier dans le secteur de l'hôtellerie et des appartements avec services hôteliers.

« Nous félicitons Sabine pour son nouveau rôle de présidente de nos opérations européennes », a commenté Olivier Chavy, président de Mövenpick Hotels & Resorts. L'Europe a un potentiel de croissance significatif pour nos activités commerciales et nous sommes confiants dans la capacité de Sabine à fournir des résultats solides sur ce marché important. »

Sabine Dorn-Aglalul, 46 ans, possède une solide expérience de la gestion hôtelière, acquise depuis l'année 2000 au sein de Hilton et de Starwood Hotels & Resorts (pour ses marques Sheraton et le Méridien). Elle a occupé plusieurs postes en Turquie, en Allemagne, en Autriche et en Suisse. Avant de rejoindre Mövenpick Hotels & Resorts, Sabine a vécu et travaillé à Istanbul, en tant que directrice des opérations enTurquie pour Starwood Hotels & Resorts de 2012 à 2016.

Sabine, actuellement en phase finale d'un Executive MBA à l'IMD Business School de Lausanne, ambitionne dans son nouveau rôle de faire de Mövenpick « la marque et le lieu de choix » pour les invités et les talents en Europe, dit-elle. (d'après communiqué de presse).

Le logo et le site internet de Mövenpick

AccorHotels avait annoncé fin avril le rachat du groupe suisse Mövenpick Hotels and Resorts, pour 560 millions de francs suisses en numéraire (482 millions d’euros). L’opération devrait être finalisée au cours du deuxième semestre 2018 après l’approbation des autorités réglementaires.

Fondé en 1973 par Ueli Prager, Mövenpick Hotels and Resorts gère 84 hôtels (plus de 20 000 chambres) dans 27 pays, plus particulièrement en Europe et au Moyen-Orient, et compte 16 000 collaborateurs

Le capital de Mövenpick est contrôlé par la famille allemande von Finck, le prince saoudien Al-Waleed (via Kingdom Group)en détient un tiers. Selon le quotidien Les Echos, l’homme d’affaires saoudien « aurait joué les entremetteurs », étant lui-même détenteur de 5,7 % d’AccorHotels.

La marque suisse, entité du groupe Mövenpick, prévoit l’ouverture de 42 hôtels supplémentaires d’ici à 2021, soit 11.000 chambres, « avec un fort développement au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique », a indiqué AccorHotels dans un communiqué.

Les hôtels Mövenpick Hotels & Resorts bénéficieront du programme de fidélité AccorHotels, des canaux de distribution et des systèmes d’exploitation du Groupe, ce qui devrait leur permettre d’optimiser leur performance.

Les valeurs de Mövenpick Hotels & Resorts, dont le siège social est situé à Baar en Suisse, reflètent ses racines suisses et son riche héritage culinaire. Le groupe hôtelier porte une grande importance à la qualité de sa gastronomie et à son service intuitif, le tout proposé avec une touche personnelle. Engagée dans une forte politique de développement durable, Mövenpick est l’entreprise hôtelière la plus certifiée Green Globe au monde.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire