La rémunération des réceptionniste est orientée à la hausse. A Paris et sur l'Ile-de-France, en début de carrière, il ou elle peut ambitionner un revenu annuel brut situé entre 20 000 et 23 000 euros. Après cinq années de carrière, elle peut envisager un revenu de 24 000 euros.Photo : © nenetus/Adobe Stock

Selon PageGroup, les rémunérations annuelles brutes des cadres et des professions intermédiaires (techniciens, agents de maîtrise...) de l'Hôtellerie devraient rester stables en 2020 pour huit des dix neuf principaux postes du secteur : de l'agent de réservation au directeur des opérations. Elles devraient être légèrement orientées à la hausse pour les onze autres postes, considérés comme plus attractifs et plus dynamiques actuellement par le spécialiste du recrutement et de l'intérim spécialisé : réceptionniste, concierge, gouvernant, réception des ventes/grands comptes, directeur général...

Si l'on compare les résultats de l'étude 2019, on n'observe pas d'évolution marquante dans les rémunérations offertes dans l'hôtellerie. Et par ailleurs, ce sont les mêmes métiers d'encadrement et de maîtrise qui étaient déjà les plus recherchés les années précédentes.

En Restauration en revanche, la grande nouveauté de ce bilan 2020 tient à l'analyse beaucoup plus fine des métiers menée par PageGroup. Dans les précédentes éditions, le spécialiste détaillait neuf postes seulement, appartenant à la restauration collective comme à la commerciale. Cette fois, il en présente vingt neuf, répartis dans les grands principaux secteurs de la restauration hors domicile : restauration traditionnelle, restauration collective (les "cantines"), restauration commerciale sous enseigne et restauration rapide.

Difficile, par conséquent, d'établir des comparaisons. Mais pour les neuf métiers déjà observés, la stabilité domine. Les tensions sur le recrutement dans ces métiers, en particulier pour les chefs de cuisine, très volatiles malgré les efforts des établissements pour les fidéliser, contribuent à affermir les rémunérations. Dès lors que le candidat présente un profil attractif et qu'il peut et sait négocier, il obtiendra une rémunération supérieure aux minima déterminés dans l'étude.

L'étude 2020 de Page Group sur les rémunérations a été publiée début novembre. Elle s’appuie sur les missions réalisées pour ses clients, sur les entretiens effectués avec les candidats par ses consultants ainsi que sur l’analyse des données à jour de sa base informatique.

Page Group est un groupe britannique (Page Group PLC) spécialisé dans le recrutement et l'intérim spécialisés. Le groupe opère dans 35 pays et rassemble plus de 5 800 collaborateurs.

En France, PageGroup recrute pour ses clients des collaborateurs en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du dirigeant au technicien. Ses différentes missions sont réalisées sous l'égide de ses marques Page Executive (chasse de tête de dirigeants), Michael Page (recrutement de cadres), Michael Page Interim management (mission d'interim de cadres) et Michael Page Personnel (cadre 1er niveau, techniciens et employés qualifiés).

Les niveaux de rémunération 2020 et les tendances d’attractivité et dynamisme de chaque métier, selon l’enquête de Page Group

Les rémunérations présentées sont des rémunérations annuelles brutes fixes en milliers d’euros.
Elles sont indiquées selon le nombre d’années d’expérience pour des postes situés à Paris et en Ile-de-France.
La colonne TREND informe sur l’attractivité et le dynamisme de chaque métier : à la hausse, stables ou à la baisse. Ces tendances reflètent au moins partiellement l’évolution des tendances salariales.

Les variations régionales possibles
Méthodologie de l’étude PageGroup

Les rémunérations présentées correspondent au brut annuel fixe pour des postes situés en à Paris et en Ile-de-France. PageGroup mentionne également les variations moyennes existantes entre l’Île-de-France et les grandes régions.

Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées pour les clients de PageGroup en 2018 et 2019,  les entretiens effectués avec les candidats par ses 700 consultants spécialisés, et l’analyse précise de données issues de notre base informatique, réactualisée en permanence.

Page Group apporte les précisions suivantes : « les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à pondérer en fonction de la structure des entreprises, de la dynamique propre à chaque secteur d’activité et, bien sûr, de l’évolution de la conjoncture économique.»

Le site internet Hôtellerie Tourisme de MichaelPage

mp_fr-division-hotellerie-tourisme

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire