Cannes est l'une des rares destinations à avoir vu ses performances hôtelières reculer en janvier 2017 par rapport au même mois de 2016. Selon In Extenso TCH, le taux d'occupation de ses hôtels de Luxe n'a pas dépassé 30,6 %, enregistrant un baisse de 16,6 points par rapport au même mois de 2016. Le RevPar a du coup également baisser de - 10 % à 47 euros seulement. En revanche, le RMC (Revenu par chambre occupée) a progressé de + 8 % à 154 euros. Ici un vue de l'hôtel Majestic Barrière.

Amorcé en novembre 2016, le redressement du marché hôtelier français s'est poursuivi en janvier 2017 selon deux indicateurs de référence (In Extenso Tourisme Culture & Hôtellerie/Deloitte et MKG Consulting). L'industrie hôtelière profite donc elle aussi du regain de fréquentation touristique sur la destination France.

Cette reprise se traduit ainsi en janvier 2017 par un taux d'occupation plus élevé qu'en janvier 2016. Les TO progressent de + 5,3 % en global selon MKG, et de +2,9 % sur le segment Luxe à + 8,6 % dans le Milieu de Gamme, selon In Extenso.

Les prix moyens résistant ou progressant légèrement, les RevPar (revenus par chambre disponible) s'affichent donc également en hausse. MKG constatait sur ce premier mois de l'année 2017 une croissance moyenne de + 11,3%. En janvier 2016, ces RePar avaient à l'inverse reculé de - 5,1%.

Selon Deloitte, cette poussée des RevPar s'observe sur toutes les gammes. C'est sur le segment Milieu de gamme (+ 9,8 %) et Haut de Gamme (+9,5 %). Elle est plus modérée en revanche dans les catégories Super-Economique (+ 4 %) et Luxe (+ 4,2 %). MKG pour sa part, fait était d'un RevPar en progression de + 12,9 % sur le segment milieu de gamme et de + 12,6 % sur le Haut de gamme (RevPAR : +12,6%)

Ces assez bons résultats sont portés par Paris et sa région et par Province. Seule, la Côte d’Azur affiche desRevPar négatifs, selon In Extenso, en partie due à l'impact de la saisonnalité, les taux d'occupation se repliant sur l'ensemble des catégories (jusqu'à -10,9 % dans le Luxe).

Ces bonnes performances d'ensemble sont toutefois à nuancer, étant comparées à celles fort médiocres de janvier 2016. De fait, les taux d'occupation enregistrés en janvier 2017 restent inférieurs à ceux de janvier 2015. En revanche, les RevPar de ce mois de janvier dépassent légèrement ceux de 2015, selon les chiffres In Extenso : 135 EUR vs 133 EUR dans le Luxe, 95 EUR vs 87 EUR dans le Haut de gamme, 55 EUR vs 50 EUR dans le Milieu de gamme, 35 EUR vs 32 EUR dans l'Eco et 21 EUR vs 20 EUR dans le Super Eco.

Philippe Gauguier associé In Extenso TCH, se veut donc optimiste. « Même si les progressions de performances sont calculées par rapport à un mois de janvier 2016 modeste, cette reprise est un soulagement, annonciateur d’un bon cru 2017 », assure-t-il.

Performances globales France

Définitions
TO = Taux d’Occupation
RMC = Recette Moyenne par Chambre louée
RevPAR = Revenu moyen par chambre disponible

Source  In Extenso Tourisme Culture Hôtellerie

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire