Le logo officiel de Qwant depuis 2015. Qwant, c'est la contraction de Q(uantité) et want (vouloir mais aussi par extension rechercher en Anglais).

Atout France, le GIE opérateur officiel du développement du Tourisme en France, vient de signer un accord cadre avec le moteur de recherches Qwant. Conçu et développé en France, Qwant se positionne comme le premier moteur de recherches qui protège la vie privée des utilisateurs.

L'accord avec Atout France concerne en particulier l'intégration de Qwant sur les 31 éditions du site France.fr. Le site France.fr propose aux visiteurs du monde entier un volume important d'informations mettant en valeur la richesse touristique du pays : ses destinations, sa culture et son patrimoine, ses grands événements (sportifs, expositions, festivals, salons, spectacles...), son offre de shopping, ou encore des informations pratiques utiles aux touristes et aux professionnels qui souhaitent voyager en France.

"Grâce aux technologies d'indexation de grands volumes de données et aux algorithmes d'analyse sémantique de Qwant, explique Atout France, un tri est effectué entre toutes ces informations permettant aux internautes qui effectuent des recherches sur le site France.fr d’accéder aux résultats les plus pertinents".

Par ailleurs, les postes informatiques des collaborateurs de Atout France utilisent désormais Qwant comme moteur de recherche par défaut. Ils pourront ainsi effectuer leurs recherches sans que le moteur de recherches ne collecte de données privées ou professionnels les concernant.

L'accord-cadre signé entre Atout France et Qwant prévoit de développer dans les prochains mois de nouvelles actions concrètes qui permettront à Atout France de "toujours mieux valoriser l'offre touristique française, et de dynamiser la demande nationale et internationale."

«C'est une vraie fierté et un honneur de voir ainsi Qwant choisi pour accompagner un site aussi essentiel et stratégique que France.fr», se félicite Éric Léandri, le président de Qwant SAS.

« Cette collaboration avec la société française Qwant est une véritable avancée pour le site France.fr. La France a tellement à offrir qu’il est pratiquement possible de proposer à chacun un type de séjour qui lui corresponde. Qwant va nous permettre de relever ce défi en répondant aux envies des touristes de façon extrêmement ciblée», explique Christian Mantei, Directeur Général d'Atout France.

Le futur « Google européen » ?

capture-home-qwant

Un moteur encore de petite cylindrée mais qui accélère plein pot en demeurant propre ! Qwant a été créé en 2013 par les Français Jean-Manuel Rozan (investisseur), Patrick Constant et Eric Léandri (ingénieurs). Le capital est majoritairement contrôlé par des actionnaires français (Rozan et Constant notamment), le groupe d’édition allemand Springer en détenant par ailleurs près de 20 %. La Banque Européenne de Développement a accordé à Qwant en octobre 2015 un prêt de 25 millions d’euros pour lui permettre de se développer sur le continent.

La version actuelle du site date de 2015. Qwant revendique en décembre 2016 plus de 30 millions de visiteurs par mois. Ce qui est encore très peu par rapport à Google qui en revendique plus d’1 milliard, et détient une part de marché de 94 % en France. En revanche, la croissance de ses visites est exponentielle (10 millions en décembre 2015, le triple 1 an plus tard) et pourrait se poursuivre sur le même rythme. Notamment grâce à des partenariats institutionnels (Education nationale, Atout France…) et à son internalisation. Et à sa bonne réputation grandisssante de moteur respectueux de la vie privée et pourtant efficace et neutre dans ses réponses aux requêtes.

Le moteur français peut coiffer en France d’ici 1 à 2 ans les moteurs Bing (3,4 % de PDM) et Yahoo (1,8 %). Jean-Manuel Rozan pense envisageable à l’horizon 2018-2019 d’atteindre 3 à 8 % de parts de marché dans les grands pays européens. Qwant le futur Google européen ? Souhaitons-le pour les internautes européens et pour l’Europe. A condition de rester vertueux, de ne pas finir par utiliser certaines méthodes de son ainé américain.

A lire également : la fiche Wikipedia de Qwant

interligne nouveau site

Questions à Guillaume Champeau, directeur Éthique et Relations Publiques de Qwant

index

Peut-on recommander Qwant aux hôteliers et aux restaurateurs et à l’ensemble des professionnels du tourisme qui intègrent un moteur de recherches sur leur site ? Quels seraient les arguments ?

« Merci de votre intérêt pour Qwant. Nous serions bien sûr ravis si vous pouviez recommander l’intégration de Qwant aux professionnels du tourisme. Ils pourront nous contacter et nous les accompagnerons dans cette intégration.

 Concernant les arguments, ils sont à la fois éthiques, commerciaux et techniques.

Contrairement aux grands moteurs de recherche américains, Qwant ne collecte pas de données personnelles lorsqu’un utilisateur fait une recherche. Nous ne gardons pas d’historique des recherches et nous ne savons pas qui recherche.

Cela est très important pour les acteurs du tourisme. Cela implique en effet, très concrètement, que nous ne révélons jamais à un annonceur que tel internaute est intéressé par un hôtel sur Paris, pour qu’il puisse proposer à cet internaute de la publicité contextualisée pour un hôtel concurrent.

Sur Qwant tous les sites internet des hôtels ou restaurants sont mis sur un pied d’égalité, et les internautes ne sont pas ciblés pour leur proposer selon leur historique d’autres destinations, d’autres hôtels, d’autres restaurants, lorsqu’ils naviguent sur Internet. Ils trouveront l’information qu’ils recherchent au moment où ils la recherchent dans le contexte de leur recherche, et c’est tout.

Au contraire, les autres moteurs de recherche font aussi office de régies publicitaires pour des millions d’autres sites internet, qui profitent de leur connaissance des recherches passées des internautes pour encourager la concurrence à surenchérir. Cela favorise des situations d’abus de positions dominantes, qui nuisent à l’ensemble du secteur.

Enfin sur un plan plus technique, l’intégration de Qwant comme moteur de recherche facilite de fait l’indexation du site par les robots de Qwant, et permettra de mieux connaître les éventuelles difficultés, pour les résoudre plus rapidement. »

Comment Qwant gagne sa vie, si ce n’est pas par la pub ?

« Qwant a bien de la publicité, mais jamais ciblée sur l’internaute personnellement. Nous allons afficher une publicité qui correspond à ce que l’internaute recherche au moment où il fait sa recherche, mais jamais par rapport à ce qu’il a recherché la veille, à tout son historique de recherche (qui en dit beaucoup sur le profil d’un individu), ou aux sites qu’il a consultés ailleurs.

S’il fait une recherche « hôtel Paris », nous aurons des publicités pour des hôtels à Paris, au dessus des résultats naturels de la recherche. S’il fait une autre recherche, nous afficherons des publicités qui correspondent aux nouveaux mots clés saisis, et ainsi de suite. Jamais nous ne gardons d’informations sur les recherches passées, ni ne revendons d’informations pour afficher des publicités ciblées sur d’autres sites internet. »

Quels sont les contacts techniques (adresses mails, url, etc) pour les professionnels qui voudraient intégrer Qwant ?

« Le mieux est de passer par le formulaire de contact : https://www.qwant.com/contact. Nous nous assurons ensuite que les bonne personnes en interne reçoivent le message et qu’elles y répondent rapidement. »

Quand serez-vous rachetés par un fonds d’investissement américain ?

« Aucun rachat prévu par un fonds américain ! »

 Texte et interview : Jean-François Vuillerme

interligne nouveau site

Un exemple d’affichage de résultats sur france.fr à partir de la requête « Stations ski »
capture-france-fr

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire