En 2011, Accor avait rendu public le bilan de son empreinte environnementale. On y trouvait détaillées les consommations d'énergie et d'eau, les émissions de gaz à effet de serre ou encore la

En 2011, Accor avait rendu public le bilan de son empreinte environnementale. On y trouvait détaillées les consommations d’énergie et d’eau, les émissions de gaz à effet de serre ou encore la quantité de déchets générés par ses 4400 hôtels. Aujourd’hui, le groupe tire les leçons de cette étude et dévoile sa nouvelle stratégie de développement durable.

Baptisée Planet 21, en référence à l’Agenda 21 (ou Action 21) signé à Rio de Janeiro en 1992 par 173 chefs d’Etat, elle affiche des objectifs chiffrés à réaliser d’ici 2015. Pour le leader mondial du secteur, il s’agit de montrer l’exemple bien sûr, mais aussi de faire de cet engagement en faveur de la planète un avantage compétitif important. Lors de la conférence de presse de présentation de Planet 21, Clémence Mortier, pour HR-infos, a recueilli les explications de Sophie Flak, en charge du développement durable chez Accor, et de Tristan Lecomte, fondateur d’Alter Eco et de Pur Projet, parrain du programme.

D’ici 2015, au moins 1 hôtel sur 2 devra engager ses 10 standards de la Charte Planet 21

Identifiées par Accor comme «les plus faciles à mener, les plus attendues par les clients, ou les plus rentables», ces actions s’imposent obligatoirement à un hôtel qui voudrait apposer la signalétique Planet 21.

-* Connaître la réglementation environnementale

-* Former le personnel aux bons gestes pour l’environnement

-* Suivre et analyser les consommations d’énergie chaque mois

-* Utiliser des lampes basse consommation pour l’éclairage 24h/24

-* Suivre et analyser les consommations d’eau chaque mois

-* Equiper douches/robinets avec des régulateurs de débit

-* Recycler les cartouches d’encre

-* Recycler les batteries de l’hôtel

-* Utiliser des produits d’entretien écologiques

-* Proposer des plats équilibrés dans le restaurant


Pour Denis Hennequin, PDG du groupe Accor, Planet 21 doit être un « levier de compétitivité pour les marques, d’attractivité pour les clients et partenaires et de fidélisation pour les collaborateurs. »


Sophie Flak, directrice du développement durable du groupe : «La nouveauté qu’introduit Planet 21, outre une stratégie et une démarche de progrès, c’est la mise en place dans les hôtels de signes très visibles qui vont dire aux clients : « ici, il se passe quelque chose, ici, vous pouvez contribuer.»

Planet 21, c’est 7 piliers et 21 engagements chiffrés à l’horizon 2015

Des engagements déclinés par marque et par pays, avec un objectif d’une progression d’au moins 5 points sur chacun des engagements par rapport à la période 2006-2010.


Accor vise pour 2015 40 % d’hôtels titulaires d’une certification reconnue, contre 13 % aujourd’hui. Ici l’Ibis Styles (ex All Seasons) de Troyes centre certifié BBC.

Pour en savoir plus sur le développement durable chez Accor

Cliquer sur le logo

—————————-

Reportage : Clémence Mortier

Photos : fournies par Accor

————————

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire