Le nouveau directeur général d'Elior Group, Philippe Guillemot présentera avant l'été 2018 ses objectifs financiers à moyen terme. Mais le groupe table d'ors et déjà sur une hausse de sa croissance organique et sur de nouvelles acquisitions ciblées, créatrices de valeur.

En annonçant vendredi 17 novembre dans un communiqué une dégradation (à 8,3 % vs 8,5 % 1 an plus tôt) de son taux de marge opérationnelle (Ebitda/chiffre d'affaires), alors qu'il prévoyait en juillet son amélioration (entre 8,7 % et 8,8 %), le groupe français de restauration sous contrat et services associés a provoqué l'inquiétude des investisseurs qui se demandent si cette tendance va se poursuivre en 2018.

Du coup, l'action Elior a perdu 18,7 % de sa valeur le 17 novembre (20,16 EUR vs 24,635 EUR la veille) et encore 6,99 % le lundi 20 novembre (18,75 EUR). L'action du groupe s'éloigne de son point le plus haut atteint le 2 juin 2017 (25,905 EUR).

L'action Elior avait déjà connu un décrochage en juillet à la suite de la décision de son PDG Philippe Salle, arrivé en 2015 pour un mandat de 4 ans, de quitter l'entreprise. La décision de son départ faisait suite à l'annonce de la scission des fonctions de président et de directeur général. Philippe Salle avait été remplacé à la tête du conseil d'administration d'Elior par Gilles Cojan. Celui-ci représente au conseil la société BIM (Bagatelle Investissement et Management), qui détient plus de 25% du capital d'Elior et dont le président est Robert Zolade, le cofondateur du groupe Elior avec Francis Markus (décédé en 2006).

Dans ce même communiqué, Elior a annoncé la nomination, effective le 5 décembre après vote du conseil d'administration, de Philippe Guillemot au poste de directeur général (poste occupé par intérim par Pedro Fontana). Philippe Guillemot, 58 ans, a occupé les mêmes fonctions chez Europcar (avant d'en être évincé en 2012 par l'actionnaire Eurazeo) et des fonctions similaires Alcatel-Lucent (il était directeur des Ventes et des Opérations).

Dans son communiqué, Elior indique que Philippe Guillemot a"La capacité incontestable à mener à bien le renforcement des organisations, à mobiliser les équipes sur des objectifs clairs et à poursuivre la transformation engagée. Sa connaissance des grandes entreprises décentralisées et internationales sera aussi particulièrement utile pour poursuivre l’accélération de la stratégie d’internationalisation".

Elior indique aussi "qu'il appartiendra au nouveau directeur général, dans le cadre de la stratégie définie par le conseil d’administration, d’élaborer la feuille de route à moyen et long terme et de fixer les objectifs financiers afférents."

Créé en 1991, Elior Group est un des leaders mondiaux de la restauration et des services, numéro 4 mondial en restauration collective et numéro 3 mondial en restauration de concession.

Présent dans 15 pays, le groupe a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 5 896 millions d’euros. Ses 120 000 collaborateurs accueillent chaque jour 4,4 millions de clients dans 23 000 restaurants et points de vente.

Les principales informations du communiqué du 17 novembre 2017

  •  une croissance publiée d’environ 8,9 %
  • une croissance organique d’environ 3,6 % hors effet des sorties volontaires de contrats dont l’impact est estimé à 130 points de base (en progression par rapport à l’objectif annoncé d’une croissance organique d’au moins 3 %)
  • un taux de marge d’Ebitda retraité de 8,3 %2, incluant 5 points de base d’effet dilutif des acquisitions réalisées au cours de l’exercice, correspondant à une croissance proche de 6 % de l’Ebitda retraité par rapport à l’exercice 2015-2016 (en retrait par rapport à l’objectif annoncé d’une amélioration de 20 à 30 points de base du taux de marge d’Ebitda retraité de 8,5 %)

L’objectif de croissance significative du résultat net par action ajusté ne sera pas réalisé pour les principales raisons suivantes:

  • . les coûts de démarrage de nouveaux contrats, notamment avec le ministère de la Défense
    en Italie et dans l’enseignement en France
  • conséquences du passage de l’ouragan Irma en septembre sur l’activité, tant en restauration collective qu’en restauration de concession,
  • la moindre contribution des plans d’actions et d’économies dont les bénéfices étaient attendus au quatrième trimestre.

Le détail des résultats de l’exercice 2016-2017 et les perspectives de l’exercice 2017-2018 seront publiées le 6 décembre 2017 et commentées au cours d’une conférence de presse.

Le conseil d’administration a par ailleurs prévu, lors de sa séance du 5 décembre prochain, de nommer Philippe Guillemot au poste de directeur général d’Elior Group.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire