« J’ai à coeur de représenter l’ensemble des membres du SNRT dans leur diversité, d’utiliser les compétences de chacun de ces entrepreneurs pour valoriser notre profession dans sa dimension économique et sociale » a affirmé Pascale Roque à l’annonce de son élection le 4 avril dernier. C'est la première femme élue à la présidence du Syndicat depuis sa création en 1982.

Le conseil d'administration du Syndicat National des Résidences de Tourisme et des Apparthotels a élu Pascale Roque à sa présidence. Elle succède dans cette fonction à Pierre Margeridon, fondateur de la société Mer et Golf.

Pascale Roque, 58 ans, est actuellement directrice générale de Pierre & Vacances Tourisme et membre du comité exécutif du groupe Pierre & Vacances - Center Parcs.

Diplômée de l’Essec (1984) et du Centre de Perfectionnement aux Affaires (CPA), elle a débuté sa carrière chez Air France en tant que directrice commerciale Caraïbes Océan Indien, puis chez Numéricâble en qualité de directrice du service clients. En 2001, madame Roque rejoint le groupe Accor en tant que directrice déléguée des ventes internationales, puis des forces de vente pays et des centres d'appels du groupe. En 2006, elle devient DG France de Formule 1 (aujourd'hui Hôtel F1) et d'Etap Hôtel (aujourd'hui Ibis Budget).

En 2009, Pascale Roque intègre une première fois le groupe Pierre & Vacances-Center Parcs en qualité de directrice générale des Résidences Pierre & Vacances et Maeva. Puis de 2013 à 2016, elle est directrice générale France de B&B Hôtels avant de retrouver à l'automne 2016 Pierre et Vacances Center Parcs.

Avec le nouveau conseil d’administration du SNRT et Pascale Jallet, déléguée générale, Pascale Roque souhaite développer une communication dynamique pour soutenir les grands enjeux de la profession, mettre en avant les atouts du modèle de résidences face aux nouvelles offres, proposer des solutions normatives, fiscales, incitatives auprès des pouvoirs publics pour favoriser la réhabilitation du parc existant, sans oublier la création de nouvelles résidences. (d'après communiqué de presse).

A propos du SNRT

Créé à l’initiative des pionniers de ce métier, promoteurs de stations de montagne et de mer, le syndicat représentait, en 1982, 7 adhérents et 70.000 lits. En 2018, il compte 80 adhérents et plus de 350 000 lits.Il représente environ 60% de l’ensemble de la profession (en nombre de lits).

Le conseil ad’Administration du Syndicat réunit des représentants des groupes Pierre & Vacances/Center Parcs,  Aparthotels Adagio, Goélia, Citadines, Mer & Golf, Appart’City,  Reside Etudes, Néméa, Hôtel Experts et Espaces 2 Vacances.

Depuis leur création, les résidences de tourisme se distinguent sur le marché de l’hébergement touristique par la location d’appartements ou de maisons de vacances dans des établissements normés, offrant des services hôteliers (ménage, conciergerie…) et de loisirs (piscine, spa, espaces récréatifs pour les enfants…). Situées à la montagne, mer, campagne et en villes, les résidences de tourisme sont fréquentées en courts comme en longs séjours. Classées de 1 à 5 étoiles, leurs hébergements sont connectés et entièrement équipés (en particulier d’une cuisine).

Le poids des résidences de tourisme *

  •  26 % du parc total de l’hébergement touristique commercial « en dur »
  • 3,6 milliards de recettes générées en 2018
  •  19 millions de clients accueillis par an
    * selon le SNRT

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire