Le Palais des Congrès de Paris est le plus gros porteur de la place, avec ses 7 halls d'exposition et ses 4 amphithéâtre, dont le Grand amphithéâtre et 3723 places assises. Copyright : Paris - Photographie Fabian Charaffi

Paris a de nouveau le vent en poupe pour la tenue de congrès, si l'on en croit deux indicateurs de référence. Selon l'ICCA (International Congress and Convention Association), la capitale a retrouvé sa place de leader mondial des villes organisatrices de congrès internationaux. 196 manifestations organisées par des associations professionnelles se sont tenues l'an dernier dans la capitale française. Ce sont 10 de plus qu'en 2015 mais toutefois 18 de moins qu'en 2014. Paris devance Vienne (186 congrès, soit 8 de plus qu'en 2015) et Barcelone (181 congrès).

Les statistiques de l'ICCA ne visent pas l'exhaustivité, contrairement à celles de l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP) qui y tendent. Le bras armé de la ville de Paris et de la CCIP, en matière d'accueil et d'information des visiteurs, a recensé 1118 congrès l'an dernier, dont 46 % d'envergure nationale, contre 1004 en 2015 (+11,4 %). La taille moyenne de ces congrès dans la capitale a d'ailleurs fortement grandi puisqu'ils ont accueilli 154 000 congressistes supplémentaires, 854 000 au total, 22 % de plus qu'en 2015.

Les congrès de petite et de très grande taille sont en hausse en 2016. Ceux de moins de 500 délégués ont augmenté de 5 % par rapport à 2015 tandis que ceux de plus de 5 000 participants ont progressé de 22 %. Le nombre de congrès de taille moyenne, de 500 à 5 000 personnes, est resté stable.

L'OTCP publiera d'ici la fin mai l'analyse détaillée des performances de la place en matière de congrès. Une activité très contributive à l'économie francilienne. Selon l'Office, elle aurait en effet généré 1,2 milliard d’euros de retombées et plus de 20 000 emplois (équivalent temps plein) dans les secteurs de l’organisation d’événements (location de site, prestations d’accueil, traiteur…) et du tourisme (transports, hôtellerie, restauration, sorties…

La France gagne aussi une place mondiale

*Critères du classement ICCA : Tourner dans au moins 3 pays différents/  Réunir au minimum 50 participants / Se tenir à une fréquence régulière

Caractéristiques principales des congrès parisiens en 2016
  • 3 congrès par jour en moyenne à Paris
  • 73 % des congrès ont une fréquence annuelle
  • Ils se tiennent en majorité aux mois de juin, octobre et novembre
  • Leur durée moyenne est de 2,2 jours ; elle s’élève à 3 jours en moyenne pour les congrès mondiaux
  • 51 % des congrès sont sédentaires (se tiennent toujours à Paris)
  • 45,8 % des congrès ont une envergure internationale
  • 9 % des congrès (80) en ont rassemblé plus de 2 000 congressistes
  • 66 % des congrès réunissent moins de 500 congressistes et 
  • Les lieux scientifiques accueillent 35 % des événements contre 20 % pour les centres de congrès.
  • Ces derniers accueillent cependant 65 % de congressistes
  • 343 lieux ont accueillis des congrès contre 304 en 2015, soit une hausse de 13 %

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire