Des clients spectateurs en immersion dans un décor tokyoïte des années 60. Le Kodawari signifie "soucieux du détail" en japonais. Il ne désemplit pas depuis son ouverture en mars 2016. Au point de provoquer des queues sur le trottoir. Une deuxième ouverture parisienne est prévue en 2018.

Dépaysement absolu garanti au 29 de la rue Mazarine, à Paris 6 ème, à deux pas du carrefour de l'Odéon. Les clients se retrouvent plongés dans un décor mi plateau de cinéma mi carton pâte, restituant une ruelle grouillante de Tokyo des années 60, y compris dans ses sons et ses bruitages. Plongés aussi dans leurs ramens concoctés par le chef Masaki Hiroki.

Les ramens, ce sont de grands bols de bouillons de soupe, à l'origine importés de Chine au début du XX ème siècle, dans lesquels barbotent des nouilles de farine de blé tendre, coiffées de tranches de viande et de légumes, et parfois également d'oeufs comme c'est le cas pour le plat vedette du Kodawari, le Kurugoma.

« Nous faisons des ramen de grande qualité pour un prix modeste, explique son fondateur Jean-Baptise Meusnier, ancien pilote de ligne puis de chasse. Tous les ingrédients sont méticuleusement choisis et de qualité. Nous faisons pousser notre propre blé dans notre champ dans les Ardennes françaises afin d’avoir la meilleure texture pour nos nouilles, qui sont confectionnées sur place ».

Le Kodawari Ramen décroche la Palme d'Or 2017 de la Restauration by Leaders Club. Le concept japonais du bouillon au plafond de JB Meusnier a obtenu le plus grand nombre de suffrages (recueillis par texto cette année) des quelque 400 professionnels de la restauration réunis le 13 novembre en soirée au musée des Arts Forains pour la 22 ème édition des Palmes de la Restauration créées par le Leaders Club.

https://lh3.googleusercontent.com/TPnrtZLTCd4adl_nox1RBWLrJm8zRXIYgiEsDcgXv-mkb-O47LVueUtFtVq6IQsfAMvXMYS2pQ=h305-no

 

Adresse : 29 Rue Mazarine – 75006 Paris – Tél.  09 70 91 12 41
Web : www.kodawari-ramen.com

Quelques chiffres
  • Ticket moyen: 17,5 €
  • Coût matière : 19%
  • Frais de personnel  : 40%
  • Couverts jours : 200
  • Nombre de places : 56 en deux salles
  • Surface totale : 127m2
  • CA de la première année : 1,9 M€
  • Investissement Total HT : 370k€
  • Date d’ouverture  : mars 2016
  • Ouvert tous les jours de 12h à 14h30 / 19h à 22h (23h les vendredi et samedi soirs)
Le Kurugoma, plat signature du Kodawari Ramen
Le ramen est un plat de nouilles de blé, servies dans un bouillon, et agrémenté de viande coupée en tranche, de légumes, d’épices et parfois d’un œuf, comme ici.

KURUGOMA RAMEN –14 €
(en photo : présenté avec suppléments oeuf mollet et tranche de porc)
La spécialité de la maison :  » Sauce secrète au sésame noir, ail et gingembre, chashu de porc fermier basque. Bouillon poule épais Viande de porc »

Possibilités de supplément sur ce ramen

  • Tamago : gros oeuf fermier mollet mijoté dans un bouillon de sauce soja. 2 €
  • Chashu  : tranche de porc rôti et mariné de la ferme basque d’Abotia ou de poulet fermier des Landes. 3 €
  • Kaedama : Portion de nouilles supplémentaire. 2,5 €
  • Gohan : Portion de riz Japonais. 1,5 €
  • Jikasei umakaramis : Spicy secret sauce fait maison. 2 €
  • Tomate rôtie  : Tomate rôtie à l’huile d’olive et sel. 1 €
  • Nori : 4 feuilles de nori 1,50 €
  • Menma : Pouces de bambou sautées, épices japonaises. 2 €

Le ramen peut être décliné de multiples façons, selon les régions du Japon d’où il est originaire.
Kodawari Ramen propose quatre ramen, dont un végétarien à base de potimaron.

Reportage de Brian, ramen trotter qui sait de quoi il goûte

Un thème poussé jusqu’au bout de son identité

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire