L'excellente saison hivernale a contribué à ce relèvement de l'indice. Ici,une vue du domaine skiable de Val-Thorens en Savoie, prise de l'hôtel Fahrenheit Seven.

L'indicateur Insee de production des services confirme la reprise de l'activité dans les secteurs de l'Hébergement et de la Restauration. Après un repli en décembre dernier (- 1,7 %), les chiffres d'affaires se sont en effet nettement redressés en janvier (+1,9 %).

Une tendance d'autant plus remarquable que le premier mois de l'année se caractérise généralement par des progressions modestes (inférieures à 1 %) voire même par des reculs. Il faut d'ailleurs remonter au mois de janvier 2011 pour retrouver une croissance supérieure à celle de 2018 (+ 3,4 %); Celle-ci s'expliquait alors par la forte augmentation des ventes de nuitées (+6,7% VS +2,4 % en Restauration). Cette fois ci, la reprise est nettement plus marquée dans la Restauration (+2,4 % après -1,4 %) que dans l'Hébergement (+0,2 % après -2,5 %).

Ces bons résultats de janvier, en dépit du recul de décembre, confirment une tendance annuelle. L'indice progresse en effet de + 1,6 % sur la période janvier 2018- novembre 2017 par rapport au trois mois octobre 2017-août 2017 (avec +2,9 % pour l'Hébergement et +0,2 % pour la Restauration). L'indice fait même un bond de +6,4 % par rapport aux mois de janvier 2017- novembre 2016.

L'indice de production des services est un marqueur fiable de l'évolution des chiffres d'affaires sectoriels, puisqu'il est basé sur les déclarations obligatoires de TVA. Indice sectoriel par définition, il révèle une tendance globale. Sachant, bien entendu, que celle-ci ne caractérise pas chaque entreprise mais une majorité d'entre elles.

Evolutions mensuelles (janvier et décembre) des indices en volume

Evolutions mensuelles (janvier et décembre) des indices en %

Sources  : DGFiP, Insee
Données CVS (Corrigées des Variations Saisonnières)-CJO (Corrigées des Jours Ouvrables), base et référence 100 en 2015
Le poids relatif de chaque secteur dans le poids total de l’indice est de 23,56 % pour l’Hébergement et de 76,32 % pour la Restauration)

 Les indices de production dans les services s’appuient sur deux sources principales :
• Les indices de chiffre d’affaires (en valeur) calculés par l’Insee à partir d’une source fiscale, le
formulaire « CA3 », que les entreprises remplissent tous les mois1 pour le paiement de la TVA
(cf. Note méthodologique sur les indices de chiffre d’affaires). Ces données sont transmises à
l’Insee par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP).
• Différents types d’indices de prix calculés par l’Insee (déflateurs) : indices de prix à la
production, indices des prix à la consommation.

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire