Situé entre la porte de Vincennes et la porte Dorée, le Meininger Paris et ses six étages surplombent le périphérique. Une silhouette blanche, allongée et en courbes, soulignée à chaque niveau de pare-soleil en bois. Un bâtiment de 8000 m2 conçu par l'architecte Daniel Vaniche (DVVD Architectes).

Un concept innovant pour le marché français, qui combine les services d'une auberge de jeunesse et des standards de chambres d'hôtels économiques. Le premier établissement français de la chaîne allemande Meininger a ouvert ses portes le 10 octobre (avec une année de retard) dans le XIIème arrondissement de Paris, au 37 boulevard Carnot, angle avenue Courteline.

Le Meinenger occupe un immeuble neuf de 8000 m2 sur six niveaux édifié sur une friche industrielle longeant une bretelle d'accès au périphérique. Une opération portée par Covivio (ex Foncière des Régions). Son coût approche les 17 millions d'euros, hors acquisition du foncier. L'architecte Daniel Vaniche (DVVD Architectes) a dessiné l'hôtel. Axel Schoenert Architect a signé la décoration intérieure.

Le Meininger Paris Porte de Vincennes dispose de 249 chambres pour 946 lits. C'est la deuxième plus grande unité du groupe, derrière le mastodonte Meininger Amsterdam City Ouest (429 chambres et 1585 lits à l'issue de sa troisième extension réalisée en 2018). C'est également le plus gros "hostel" de Paris, devant son concurrent Generator Paris (920 lits). Mais ce n'est pas le plus grand hôtel parisien, qui demeure le Meridien Etoile et ses 1025 chambres et suites.

Ce ratio élevé de 3,8 lits simples par chambre s'explique, on l'aura compris, par la proportion importante de chambres de quatre lits et de dortoirs de six lits, qui complètent des chambres doubles classiques. La décoration de ces chambres est minimaliste mais robuste (fabrication allemande...). Et leur équipement dans la norme : climatisation, douche/wc, sèche-cheveux, draps et serviettes fournis, wifi gratuit, port USB, produits de soins personnels, WiFi gratuit, TV à écran plat, port USB, fenêtres insonorisées (périphérique oblige) et accès par carte magnétique.

Cette étendue de l'offre et une politique tarifaire yieldée mais attractive (d'avantage pour les groupes que pour les individuels) permet au Meininger Paris de viser plusieurs types de clientèles : groupes, associations sportives, familles, routards (backpackers) et clientèle d'affaires. L'hôtel, toutefois, ne possède pas de places de parking. La station de métro la plus proche (porte de Vincennes) est située à environ 10 minutes à pied, celle de la station de tramway Alexandra David-Neel à 3 minutes.

En plus de ce mix de chambres et de mini dortoirs, le Meinenger Paris, comme ses homologues européens, se caractérise par des espaces communs de dimensions généreuses et bien équipés. On retiendra en particulier une grande aire de jeux et une cuisine d'hôtes, où les clients peuvent se préparer des plats. Elle est également équipée d'un coin lingerie avec lave-linge et sèche-linge.

Ajouter à cela une réception ouverte 24h/24 avec bagagerie et casiers à clés attenants, un bar, un salon avec sofas, des tables d'hôtes dans un vaste espace buffet prolongée d'une terrasse en bois et une offre restauration rapide à toute heure.

Le Meininger Paris emploie actuellement 33 personnes. A sa tête, Amélie Arnaud, responsable des opérations, en provenance de Generator hostels, diplômée 2010 de l'institut Vatel. De son côté, Philippe Pellan assure la direction France de la chaîne. Il est également passé par Generator et a exercé 12 ans au Club Med.

Hannes Spanring, PDG de Meininger  Hotels

« Avec notre concept hôtelier hybride unique en son genre, nous proposons un type de logement complètement nouveau en France. Cela fait de nous un pionnier et un nouvel acteur sérieux sur le marché. Notre objectif est de réaliser une croissance massive en France dans les années à venir. et porter notre capacité d’accueil à 885 chambres et 2 601 lits dans le pays d’ici à la fin de 2021 seulement. »

« Le partenariat établi avec Covivio a démultiplié nos possibilités de développement et nous a fait gagner en visibilité sur les pays où le groupe est présent. Cela constitue pour nous un formidable accélérateur du déploiement de la marque et du concept Meininger en Europe. »

Dominique Ozanne, directeur général adjoint de Covivio

«Nous sommes très fiers de soutenir Meininger dans son premier hôtel français et dans son développement en Europe. Il propose un produit hybride jamais vu en France avec un concept unique pour différents types de clients. Nous sommes confiants dans le succès de cette nouvelle offre innovante à Paris. »

Depuis l’annonce de leur partenariat établi fin 2014, Covivio et Meininger Hotels ont initié six opérations en Europe. Cinq projets sont actuellement en cours en France, à Lyon (qui ouvrira en décembre 2019) et à Marseille (été 2001), à Milan et à Munich.

Meininger en chiffres

Fondé à Berlin en 1999, Meininger Hotels exploite actuellement 28 hôtels hybrides en Europe, dont 13 en Allemagne, avec un total de 4 478 chambres et 15 993 lits dans 17 villes européennes comme Amsterdam, Berlin, Copenhague, Londres, Milan, Munich, Paris, Rome, Saint-Pétersbourg et Vienne. 17 projets hôteliers sont en cours de développement.

Pour l’exercice 2018/2019, le groupe hôtelier a enregistré un taux d’occupation des chambres de 90%. Son chiffre d’affaires était d’environ 111 millions d’euros (exercice clos à fin mars 2019, source Bloomberg).

En, France, après Paris, Meininger prévoit d’ouvrir à Lyon – Bertelot (décembre 2019, 169 chambres et 590 lits), Bordeaux – rue du Commerce (octobre 2020, 173 chambres et 526 lits), Marseille – rue de Forbin (été 2021, 194 chambres, 574 lits). A Bordeaux, l’investissement sera porté par Jean-Christophe Sagaspe, pour un établissement de 162 chambres, à proximité immédiate de la Gare-Saint-Jean.

C’est la cinquième fois que le groupe hôtelier ouvre ses portes cette année. Le 6 août 2019, la société a inauguré son deuxième hôtel en Belgique, le Meininger Hotel Bruxelles Gare du Midi. Cette visite avait été précédée par l’ouverture de la gare centrale Meininger Hotel Heidelberg le 24 juillet, de l’Olympiapark  Meininger Hotel München le 25 mars et du Meininger Budapest le 18 mars. Le Meininger Hôtel Lyon Centre Berthelot, une autre opération en partenariat avec Covivio, ouvrira ses portes en décembre 2019.

Une filiale du groupe voyagiste indien Cox & Kings Limited

MEININGER est une filiale de Holidaybreak Ltd, voyagiste spécialisé dans les vacances éducatives et actives. Holidaybreak Ltd est depuis 2018 une filiale de Prometheon Holdings (UK) Ltd, qui fait partie de Cox & Kings Ltd. Cox & Kings Ltd est cotée au National Stock Exchange, au BSE Ltd de Bombay, ainsi qu’à la Bourse de Luxembourg.

Cox & Kings Ltd a mis à l’étude la vente de Meininger (source Bloomberg)

Fortement endetté, et en difficultés pour rembourser ses emprunts court terme, affaibli également par un cours de bourse en forte baisse (-98 % sur 1 an), le voyagiste indien étudie une vente potentielle de Meininger Hotels alors qu’il cherche à réduire sa dette rapportait l’agence Bloomberg début septembre.  Cox & Kings a mandaté Lazard Ltd. pour évaluer l’intérêt d’acquéreurs potentiels. Affaire à suivre.

Quelques images de chambres du Meininger Paris Porte de Vincennes

De la chambre simple de 13 m2 pour 1 ou 2 adultes…

Pour 2 adultes, compter 72 euros la nuit du 30 novembre et 351,50 euros les trois nuits du 30 décembre 2019 au 2 janvier 2020.

….A la chambre de 20 m2 pour 6 adultes

Pour 2 adultes et trois enfants, compter 69,50 euros la nui du 30 novembre et 335 euros les trois nuits du 30 décembre 2019 au 2 janvier 2020.

 

Photos d’extérieur : Alto Ingénierie

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire