Les tests s'effectuent dans deux hôtels, le Campanile de Suresnes et le Campanile de Paris la Villette (ci-dessus en photo).

Après avoir introduit UnionPay fin 2016, Louvre Hotels récidive en étant également le premier groupe hôtelier européen à accepter deux autres plateformes de paiement chinoises, Alipay et son concurrent WeChat Pay, qui totalisent ensemble 750 millions d'utilisateurs.

En rendant possible le paiement via Alipay et Wechat Pay, la filiale européenne du groupe Jin Jiang International Holdings (5 ème groupe hôtelier mondial) poursuit sa stratégie d’adaptation aux besoins et aux attentes de la clientèle chinoise. Une stratégie sans doute gagnante car Louvre a été le seul groupe hôtelier en France, affirme-t-il, à constater dans ses établissements une hausse de la fréquentation des visiteurs chinois en 2016.

Portefeuille électronique de plus de 300 millions de chinois, Wechat Pay est issu du premier réseau social chinois Wechat, qui compte près de 800 millions d’utilisateurs. 550 milliards de dollars transitent via cette plateforme de paiement, utilisé par un Chinois sur deux.

Quant à Alipay, la plateforme de paiement du groupe de commerce en ligne Alilbaba, elle dénombre plus de 450 millions d’utilisateurs actifs générant plus de 100 millions de dollars de transactions quotidiennes.

Louvre Hotels Group, accompagné par son partenaire Adyen, société technologique spécialiste des modes de paiement, a prévu une phase pilote dans deux hôtels Campanile parisiens. Le dispositif sera étendu à l’ensemble des établissements européens du groupe.

Rappelons que depuis novembre 2016, Louvre Hotels Group s'ouvre progressivement au réseau bancaire chinois UnionPay (5,4 milliards de cartes bancaires en circulaires), comblant ainsi en partie le retard de l'industrie hôtelière française. Ses 250 hôtels filiales devraient être tous équipés d'ici fin 2017. Viendra ensuite le tour, s'ils souhaitent y souscrire, des quelque 1 000 hôtels franchisés et managés.

Louvre Hotels ©Julien_Cresp/Oblique

« L’accueil des touristes chinois constituant un enjeu essentiel dans le renforcement de l’attractivité de la destination France, il nous apparait comme parfaitement naturel de mettre tout en oeuvre pour faciliter leur parcours client.

En ajoutant Alipay et Wechat Pay à nos modes de paiement, nous répondons à la fois aux exigences de sécurité des touristes chinois tout en étant à l’écoute des nouveaux modes de consommation de cette population. »
Pierre-Frédéric Roulot, CEO de Louvre Hotels Group

WeChat Pay solution de paiement mobile désormais disponible à l’international depuis mars 2017

Alipay fait toujours la course en tête mais de plus en plus concurrencé

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire