Un bâtiment solo typique de l'enseigne née en 1972 dans la banlieue de la Nouvelle-Orléans, ici à Springfield (Illinois, USA). Photo Buraski builder

Une nouvelle enseigne américaine de restauration rapide débarque en France. Master franchisé pour l'hexagone, Lodarest, SAS fondée en 2016 par Loïc Bernard, ouvrira à la mi-décembre à Montpellier le premier restaurant Popeyes Louisiana Kitchen, spécialiste des mets à base de poulets et de poissons frits, inspirés de recettes traditionnelles de la Nouvelle-Orléans et sa région.

L'établissement sera implanté en centre-ville sur la célèbre place de la Comédie, en lieu et place d'un Quick qui a fermé ses portes en janvier 2017. Un emplacement numéro 1 emporté de haute lutte face à d'autres prétendants (Orange est cité notamment). Il est situé en effet dans le même immeuble que le complexe de cinéma Gaumont et ses huit salles de 1113 places.

Disposant d'environ 370 m2 sur trois niveaux, cuisines comprises, le premier Popeyes Louisiana offrira 180 places assises, dont 90 en terrasse, habillé d'une décoration intérieure conçue en France. Sa carte déclinera des recettes de poulets "designed in Louisiana" sous forme de burgers, wraps, nuggets et salades. Dans un deuxième temps, des spécialités marines à base de poissons et crevettes apparaîtront à la carte. Toutes ces recettes sont enrobées d'une panure "secret maison" et feront appel à des approvisionnements français (LDC pour le poulet, par exemple).

Ambitieux pour ce premier site, Loïc Bernard vise près de 500 tickets/jour et un chiffre d'affaires prévisionnel de 2 millions d'euros pour un ticket moyen autour des 10 euros, porté par deux menus à 9,50 € et 10 €. Le restaurant sera ouvert de 10 H 30 à 23 h et emploiera 50 salariés (une majorité à temps partiel de 24 h hebdomadaire) dont 1 directeur et 3 managers.

Le patron de Lodarest compte mettre autant de soin pour les deux prochains emplacements situés dans l'ouest de l'agglomération toulousaine, le premier à Roques sur Garonne. Il s'agira cette fois de bâtiments solos drives au coeur de zones commerciales attirant au moins 25 à 30 000 véhicules/jour. Au total, une dizaine d'ouvertures sont prévues d'ici fin 2018, toujours exploités par Lodarest. Loïc Bernard parle d'ouvrir 150 restaurants sur les dix prochaines années. Objectif là aussi ambitieux qui supposerait pour le réaliser d'utiliser le levier de la franchise.

Aux Etats-Unis, Popeyes Louisiana Kitchen est le challenger de KFC (Kentucky Fried Chicken). Fondé en 1972, son réseau compte 2 600 unités, dont 620 à l'étranger et réalise un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros. Popeyes a été repris en mars 2017 par le groupe canadien Restaurants Brand International (RBI) pour un montant de 1,8 milliard de dollars. RBI contrôlait déjà les enseignes Tim Hortons et Burger King.

Le site internet et le logo de l’enseigne

Une enseigne développée surtout dans des bâtiments solos et des drives mais que l’on rencontre aussi dans des immeubles existants. Ce sera le cas à Montpellier, avant la construction de deux drives dans la région Toulousaine.

Future locomotive des ventes ? Le Cajun burger à base de poulet mariné 12 heures dans un complexe d’épices et d’aromates d’inspiration Louisianaise, frit ensuite dans une panure maison.
Loïc Bernard, PDG de Lodarest. Cet ancien cadre dirigeant d’entreprises de haute technologie (Neotion, Gemplus), s’est découvert un passion pour la restauration rapide. C’est aux Etats-Unis qu’il a trouvé finalement un concept « Premium » porteur pour le marché français. Il a alors pris contact avec la firme d’Atlanta, en pleine expansion internationale.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire