La plaque apposée sur l’hôtel Caron, en présence des propriétaires et d’Hervé Novelli, secrétaire d’Etat en charge du Tourisme. En arrière-plan, Claude Daumas et Jean-François Girault, les présidents de la Fagiht et de la CPIH.

Le rouge est mis ! Lors de la pose d’une plaque sur le 1er hôtel 3 étoiles classé selon les nouvelles normes de classement volontaire (le Caron à Paris 4 ème), Hervé Novelli a dévoilé le panonceau des hôtels de tourisme qui va remplacer l’actuel modèle octogonal bleu.

Pour tout savoir sur le modèle de panonceau

{{Le dossier sur le nouveau classement hôtelier réalisé par le gouvernement}}

{{L’arrêté ministériel du 19 février publié au JO du 24 février spécifiant le panonceau}}

La nouvelle plaque est due à l’agence Carré Noir, agence de design stratégique de Publicis Consultants. Sa forme est rectangulaire, biseautée en haut à droite, allusion à l’ancienne plaque octogonale, Sa couleur est rouge profond pour les établissements de 1 à 4 étoiles, et doré mat pour les 5 étoiles.

Le nombre d’étoiles constitue son message principal, « endossé et garanti » par la marque France placée au dessous. Au final, couleurs et graphisme donnent une tonalité moderne, dynamique et qualitative à ces panonceaux qui ont gagné en clarté et en élégance. Avec l’objectif de symboliser une montée en gamme de l’hôtellerie française.

La plaque affiche son année d’attribution et son échéance, puisqu’elle est attribuée pour une durée de cinq ans. La marque France en bas de la plaque veut souligner le caractère officiel de l’attribution. Même si l’enquête de classification est désormais instruite par un cabinet d’audit privé accrédité Cofrac, diligenté par l’hôtel. Ce cabinet transmet un avis au Préfet qui décide le classement.

———-

Texte : d’après communiqué de presse

Photo : Sircom

————

A réentendre, nos articles sur une réforme controversée

La réforme hôtelière en accusation

Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau classement hôtelier

———–

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire