Quand la technologie réduit les coûts de main-d’œuvre et crée l'attraction... Des robots humanoïdes à la réception du Henna Hotel de Hamamatsuchô à Tokyo, ouvert en avril 2018. Le concept Henna Hotel a vu le jour en 2015 avec la rénovation d'un hôtel de la chaîne situé dans un parc d'attractions. L’hôtel employait alors 40 personnes. Depuis, avec l'utilisation de 243 robots, l'effectif a fondu à 7 personnes en charge de 144 chambres... Les robots interviennent à chaque étape du séjour et presque partout : enregistrement, bagages, conciergerie, assistant en chambre, assistant au restaurant... Source : nippon.com

Une étude d'Expedia Group menée en juillet 2019 auprès de 1200 hôteliers à travers le monde révèle un important "décalage" en matière d'investissements technologiques entre les hôtels de chaine et les hôtels indépendants.

Les grands hôtels de chaîne seraient "presque deux fois plus enclins" que les hôtels indépendants de moins de 100 chambres à donner la priorité aux investissements technologiques. 32 % de ces hôtels de chaînes déclarent leur donner la priorité contre 16,7% pour les indépendants. De leur côté, ces petits établissements seraient 1,5 fois plus enclins à privilégier la rénovation de leurs chambres : 60 % chez les indépendants contre 40 % chez les chaînés.

Expedia à juste titre, l'utilisation des technologies devient stratégique, souligne au passage, les investissements dans ce domaine pouvant procurer un "puissant avantage concurrentiel". D'après le dernier rapport de Hospitality Technology, 54 % des hôtels prévoient d'augmenter leur budget en technologie pour l'année 2019, contre seulement 8 % qui prévoient de le diminuer.

Expedia estime que le le coût de ces technologies reste "un obstacle important "pour de nombreux hôteliers." Près de la moitié des petits hôtels indépendants interrogés ont déclaré que les investissements technologiques sont décidés sur la base de leur rapport qualité/prix. À l'inverse, plus de la moitié des hôtels appartenant à une chaîne donnent la priorité aux technologies qui s'intègrent facilement à leur système existant.

De même, un indépendant sur quatre a cité la complexité comme la plus grande difficulté rencontrée lors de l'adoption d'une nouvelle technologie. Et un sur trois a déclaré que la facilité d'utilisation était capitale dans l'évaluation des solutions.

Pour supprimer ces barrières, Expedia Group assure "améliorer sa plateforme afin que non seulement ses partenaires disposent des ressources utiles n'importe où et à tout moment, mais aussi que ces outils soient intuitifs et faciles d'utilisation."

Expedia Group, société américaine, se positionne comme grande agence de voyages en ligne au monde, avec un large portefeuille de marques comprenant les marques leaders dans le secteur du voyage en ligne : expedia.com, hotels.com, trivago, HomeAway, Egencia...

Ait Voncke, Vice-président senior d’Expedia Group

« Nous remarquons que les hôtels appartenant à une chaîne effectuent d’importants investissements en technologie, ce qui laisse présager un plus grand clivage avec les établissements qui ne disposent pas des ressources suffisantes pour de tels investissements.

« La technologie a le pouvoir de mettre sur un pied d’égalité les hôteliers de toutes les tailles. Nous restons à l’écoute des besoins de l’ensemble de nos partenaires et investissons afin de les servir au mieux de manière à ce que même les plus petits établissements soient compétitifs et aient toutes les chances de réussir. »

Les cinq raisons d’investir dans la technologie : la productivité jugée plus prioritaire que l’expérience client

Les hôtels appartenant à une chaîne hôtelière sont 77 % plus enclins à augmenter leurs investissements technologiques, alors que les hôtels indépendants donnent la priorité à la rénovation de leurs chambres

Méthodologie

Expedia Group a mené cette étude basée sur le choix auprès de 1 215 hôteliers issus du monde entier afin de déterminer la priorité que les établissements hôteliers accordent aux investissements technologiques. L’étude a été menée à travers tout le panel hôtelier international Expedia Group afin de comparer les dépenses technologiques entre les hôtels appartenant à une chaîne et les petits établissements indépendants.
Les hôtels de chaîne sont des établissements faisant partie d’une chaîne hôtelière ou d’un groupe d’établissements et disposant de plus de 100 chambres, alors que les petits établissements indépendants sont des établissements ne faisant pas partie d’une chaîne hôtelière et disposant de 100 chambres maximum.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire