L'activité hôtelière de Caen est créditée par l'observatoire Olakala de la plus forte progression de taux d'occupation (9,9 points de mieux, à 58,6%). Le prix moyen progresse également fortement (60,5 euros hors taxe, soit +9,7 %).En conséquence, le RevPar fait un bond en avant de +31,9 % à 31,4 euros. Ici une vue de la façade de l'hôtel Mercure Caen Centre Port de Plaisance.

Les premières actions fortes et parfois entachées de violences du mouvement des Gilets Jaunes, engagées à partir du 17 novembre sur les axes routiers et du 24 novembre au cours de manifestations, n'auront eu qu'un impact mineur voire nul selon sur l'activité hôtelière du mois de novembre, si l'on en croit les données de l'observatoire Umih-GNC- Olakala (panel de 3500 hôtels, en majorité de chaînes).

En effet, le taux d'occupation sur la France a légèrement progressé (+0,6 points à 66,1%) par rapport au même mois de l'année 2017, grâce en particulier à une forte hausse sur Paris (3,7 points de mieux à 83,7 %), qui surcompense la stagnation observée en province (-0,1%, hors Ile de France, créditée de +0,6 %, Paris non inclus).

Mais le plus significatif surtout est l'augmentation du prix moyen de 5,5 % à 91,2 euros (hors taxes), et celle du RevPar de 6,6% à 60,2 euros. Ainsi, en novembre à Paris, selon Olakala, aucune baisse de revenus n'avait été enregistrée lors des weekends Gilets Jaunes.

Le fait le plus dynamique de novembre est donc l'augmentation des revenus. Celle-ci étant plus forte à mesure de l'échelle de gamme. Les prix dans les hôtels du segment économique (dont la fréquentation a pourtant baissé de 1,2 points) ont grimpé de 3,1%, alors qu'ils ont augmenté dans +4,5 % dans le moyen de gamme et de +6,7 % dans le haut de gamme. Moteur de la croissance du RevPAR ce mois, l’évolution des prix aura permis au segment super-économique d’enregistrer + 4,9 % de hausse de prix moyens (46,1 euros), en dépit d'une fréquentation à la baisse (-1,2 point à 63,5 %).

En cumul sur onze mois, de janvier à novembre 2018, la hausse des taux d'occupation observée sur la très grande majorité des destinations (en moyenne de +1,4 points) se combine à une hausse importante des prix moyens (+ 5,6 % à 91,2 euros) et par voie de conséquence des RevPar (+6,6 % à 60,2 euros).

Les chiffres du mois de novembre de l’observatoire Umih – Olakala

Les résultats cumulés de janvier à novembre 2018

Définitions
TO = Taux d’Occupation
Prix Moyen (ou RMC) = Recette Moyenne par Chambre louée (recettes d’hébergement hors petit déjeuner et autres prestations)
RevPAR = Revenu moyen par chambre disponible
Les statistiques portent exclusivement sur les recettes d’hébergement

Observatoire-mensuel-des-performances-htelires-UMIH-GNC_112018

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire