Le Jambon-beurre pèse encore 51 % des ventes de sandwichs, en nombre d'unités vendues. Mais il se fait grignoter son leadership. Il pesait 55 % du marché en 2015 et 58,5 % en 2014. En terme de recettes, le Jambon-beurre pèse 42,5 % de la valeur du marché (3,5 milliards d'euros sur un total de 8,25 milliards). Son prix moyen (2,93 €) est en effet moins élevé que celui de la moyenne des sandwichs (3,51 €). Photo : Robin

Toujours plus de sandwichs vendus en France. La bagatelle de 2,35 milliards d'unités en 2016, c'est 4% de plus qu'en 2015. Record historique ! En revanche, il s'est un peu moins vendu de sandwichs Jambon beurre. 1,2 milliards tout de même, soit un recul de 3 %. Selon le dernier indice Jambon-beurre réalisé par Gira Conseil, l'icône française de la restauration rapide n'en demeure pas moins le premier type de sandwich vendu dans l'hexagone, avec 51 % de parts de marché, devant le sandwich Mixte et le sandwich Crudités.

Sur un marché du sandwich qui continue de progresser en volume et en valeur (avec un chiffre d'affaires de 8,25 milliards d'euros de CA en 2016, en progression de 6,2 %), le Jambon beurre, malgré sa petite baisse de volume, a maintenu ses recettes à la hauteur de celles de l'année 2015 grâce à une progression de son prix moyen de 3 % à 2,93 €.

"Le sandwich jambon-beurre est en baisse en volume cette année, non pas parce qu’il est moins bon mais parce qu’il est attaqué d’année en année par des alternatives telles que le bagel par exemple", rappelle Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil. Par le bagel mais aussi par le burger. Il se vend désormais 1 burger pour 2 sandwichs, avec un prix moyen toutefois nettement plus élevé (11,58 € selon Gira Conseil).

Le jambon-beurre "monte de plus en plus en gamme", à l’image de "celui proposé par le chef étoilé Eric Fréchon, dans son restaurant en gare Saint-Lazare, à 7,90 euros", indique par ailleurs Bernard Boutboul. Celui de Thierry Marx, est également vendu 3,80 euros dans la boulangerie de sa brasserie l'Etoile du Nord, de Thierry Marx, ouvert dans la gare du Nord à l'automne 2016.

Le marché global du sandwich en France en 2016

L’Indice Jambon-beurre 2016

La taille des agglomérations différencie moins les niveaux de prix.  » Les grandes villes ralentissent leurs prix et font des promos agressives et des petites villes procèdent à des rattrapages tarifaires importants », selon Gira Conseil. Sans surprise Paris reste la ville plus chère avec un jambon-beurre vendu en moyenne 3,48 € avec Montbéliard et Dijon. Les villes moins chères sont Rennes (2,43 €) et Lille (2,52 €).

Ses prix moyens selon les canaux de ventes
  1. Supérettes : 2,30 € (+21,1 %)
  2. Hyper et supermarchés : 2,51 € (+1,6 %)
  3. Pétroliers stations essence : 3,02 € (-0,7 %)
  4. Sandwicheries leaders : 3,12 € (- 0,6 %)
  5. Boulangeries indépendantes : 3,23 € (+1,9 %)
  6. Cafés-Bars-Brasseries : 3,34 € (+1,5 %)

Lecture : le prix moyen d’un sandwich vendu en supérettes est de 2,30 € TTC, en augmentation de +21,1 % par rapport à 2015)

C’est dans le canal le plus économique que la hausse a été la plus forte ! La hausse se confirme également
en boulangeries indépendantes, en GMS et dans les cafés, bars, brasseries. « Cette hausse s’explique
par une montée en gamme de l’offre (ingrédients, pain, établissements qui le commercialisent) mais aussi
par l’augmentation de l’écart entre le prix de vente et le prix de revient, commente Gira Conseil. Les marges sont donc plus intéressantes pour les professionnels qui surfent sur ce produit d’appel. »

Source des données et tableaux : Gira Conseil

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire