Lancé par Oseo et la Caisse des Dépôts en 2009, le prêt participatif pour la rénovation hôtelière (PPRH) est désormais opérationnel. HR-infos a recueilli le témoignage d'hôteliers parmi les premiers à en bénéficier.

Le Grand Hôtel de Gérardmer (Vosges), membre de Châteaux & Hôtels Collection, et a pu poursuivre ses grands travaux, en étoffant son offre, en particulier vers les soins du corps, augmentant ainsi son CA.

Ecouter les témoignages de deux hôteliers

Lancé par Oseo et la Caisse des Dépôts en 2009, le prêt participatif pour la rénovation hôtelière (PPRH) est désormais opérationnel. HR-infos a recueilli le témoignage d’hôteliers parmi les premiers à en bénéficier. En facilitant l’accès aux financements bancaires, ce prêt à taux réduit doublé d’une garantie vise à accélérer la modernisation du parc d’hôtels, qui doit accompagner la mise en place de leur nouveau classement.

Fleuron de l’hôtellerie de charme en Alsace et membre des Logis, le Touring hotel à Thannenkirch maintient ses standards 3 étoiles au plus haut niveau et élargit également sa gamme, en particulier avec un Espace détente comprenant piscine multi jets à 30°C et bain bouillonnant et salle de repos.

Concours bancaires indispensables pour le nouveau propriétaire de l’hôtel du Palais à Angoulême, engagé dans un programme de rénovation plus coûteux que prévu. Ici une chambre rénovée, la « Pervenche ».

Dernière grande opération en date du Grand Hotel de Gérardmer, un étonnant Spa de 400 m2, « Les Chênes blancs ». En photo, l’espace sensoriel de 120 m2 à humidité constante à la chaleur de 34°C.

——————

LE PPRH : UN PRODUIT, DEUX VARIANTES

Le PPRH bénéficie d’un taux réduit grâce à l’intervention de la Caisse des Dépôts, à hauteur de 24 millions d’euros sur 3 ans.

Ce prêt, qui est mis en place par Oseo permet de boucler le plan de financement des hôtels. Il est donc systématiquement associé à un financement bancaire classique.

Oseo consacre 120 millions d’euros sur trois ans pour ce prêt.

A qui s’adresse le PPRH

– aux PME du secteur de l’hôtellerie (hôtels-bureaux et hôtels-restaurants), quelle que soit leur forme juridique, créés depuis plus de trois ans et financièrement saines.

– ces PME doivent engager un programme de rénovation permettant la mise en conformité de leur établissement avec la nouvelle classification hôtelière

Pour quels investissements est-il consenti ?

– pour les travaux de mise aux normes (sécurité, accueil, handicapés, …)

– pour les coûts fixes d’exploitation supportés par l’entreprise, sans contrepartie de chiffre d’affaires, pendant la durée des travaux

– sont exclues : les opérations de restructuration financière

———-

Le PPRH CDC/Oseo

– il concerne les hôtels n’excédant pas trois étoiles et situés dans des agglomérations de moins de 500 000 habitants

montant unitaire du prêt : de 40 000 à 120 000 euros

durée : 7 ans, avec 2 ans de différé en capital

20 échéances trimestrielles avec amortissement linéaire du capital

taux fixe : 4,17 % en mars 2010

aucune garantie sur les actifs de l’entreprise, ni caution personnelle

frais de dossier : 0,40 % du prêt ; Assurance Décès Invalidité : coût annuel de 0,25 % du capital initial

Le PPRH Oseo

– il concerne tous autres les projets, où qu’ils se situent, quelque soit le classement, 4 et 5 étoiles inclus

montant unitaire du prêt : de 40 000 à 300 000 euros

taux fixe : 5,67 % en mars 2010

– les autres conditions sont identiques au prêt PPRH/CDC

La garantie et le cofinancement Oseo

– le financement bancaire associé (d’un montant double à celui du PPRH et d’une durée de 7 ans minimum) peut être garanti à hauteur de 40 % par Oseo et porté même à 70 % avec le soutien des Régions

– le montage peut aussi prévoir un cofinancement avec Oseo financement

————-

Pour en savoir plus sur le PPRH

Votre commune est-elle éligible au PPRH CDC/OSEO?

Réponse dans le moteur de recherche Oseo

A qui s’adresser ? 37 équipes Oseo en région

———-

Reportage : Armelle Parion

Texte : données Oseo

Photo du Spa du Grand Hotel de Gerardmer : Thierry Samuel

——–

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire