Pierre Chaduc a signé la décoration. La couleur rouge sang sert de fond à des citations en caractère blanc brillant sous par leur optimisme : "J'ai décidé d'être heureux car c'est bon pour la santé (Voltaire)", "Les joyeux guérissent toujours", "Le monde semble sombre quand on a les yeux fermés (proverbe indien).

Installée au coeur de la "Presqu'île" de Lyon par Georges Blanc, la brasserie Le Centre by Georges démontre que l'on peut revisiter et monter haut en gamme le thème pourtant banalisé de la viande en restant dans des tarifs accessibles à un large public. Ici, c'est à un petit tour du monde que le boucher du Centre convie les convives. Jugez-en par la carte en ce début 2013 : race Wagyu Aus Kobé Gold, boeuf de Salers, Black Angus Kansas USA, agneau de lait de l'Aveyron, veau fermier du Limousin, boeuf Dry Aged Ibérique et bien sûr volaille de Bresse cher à Georges Blanc. Pour autant, ce positionnement premium n'entraîne pas des additions stratosphériques.

Très intelligemment construite pour satisfaire presque tous les budgets et toutes les envies, les premières formules s'affichent à partir de 22 ? le midi et 25 ? le soir pour un menu du jour à 3 composantes uniques ((entrée + plat + dessert), la formule du midi à 22 ? pouvant prendre aussi la forme d'un menu à deux composantes accompagnées d'une boisson froide alcoolisée ou minérale et d'un café. A 26 euros, la formule "Plaisir rustique" spermet de déguster une salade de la « Basse Cour », un Tartare de Boeuf Charolais, Cru ou « Aller & Retour » accompagné de Frites fraîches « Blue Belle », et enfin un Éclair « Paris-Bresse » au Caramiel Beurre salé.

Bien sûr, la carte des viandes affiche des prix plus élevés, mais là aussi avec un étagement subtil, entre la Côte de Cochon Ibérique Bellota (Espagne) de 250 g facturé 21 ? et la Côte de Boeuf « Black Angus/Prime » (Kansas USA) d'environ 1,2 kg pour 2 voir 3 personnes (30 min d'attente) au prix de 85 ?. Ce festival des viandes s'accompagne aussi d'une dizaine d'entrées, et autant d'accompagnements et de desserts, originales ou néo-classiques, mais toujours d'un haut niveau de réalisation gastronomique.


Créateur du concept : Georges Blanc

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire