C’est par la traditionnelle danse du lion, suivie de la coupure du ruban inaugural, que cet hôtel emblématique a ouvert cette nouvelle page de son histoire.

Le Raffles Singapore a célébré le 18 octobre dernier sa réouverture officielle (sa réouverture à la clientèle a eu lieu le 1 er août), après deux années de travaux de rénovation. Classée "Monument national" depuis 1987 par le gouvernement de Singapour, cette adresse mythique, gérée par le groupe Accor, est la propriété de Katara Hospitality, groupe hôtelier international basé au Qatar, à la fois propriétaire, promoteur et exploitant.

L'architecte d'intérieur Alexandra Champalimaud, associée au cabinet Aedas, a conduit la restauration, opérée en trois phases à partir de février 2017. La capacité de l'établissement est passée 103 à 115 suites. La précédente rénovation, qui avait duré deux ans et demi, datait de 1991.

Cette inauguration a été partagée avec la population singapourienne et ceux qui apprécient la marque Raffles. Elle a débuté en présence de personnalités culturelles ou issues du monde des affaires. C’est par la traditionnelle danse du lion, suivie de la coupure du ruban inaugural, que cet hôtel emblématique a ouvert cette nouvelle page de son histoire.

Raffles est l'une des neuf marques du segment Luxe au sein du groupe Accor. Elle est entrée dans le giron d'Accor en 2016, suite au rachat de de FRHI Hotels & Resorts (FRHI) et de ses trois marques de luxe, Fairmont, Raffles et Swissôtel.

L’histoire de Raffles Hotels débute en 1887 avec l’inauguration du Raffles Hotel de Singapour, qui emprunte son nom au fondateur de la ville, Thomas Stamford Raffles.

En mai 2001, la société Raffles Holdings achète Swissôtel. En juillet 2005, Colony Capital rachète Raffles Hotels & Resorts. En mai 2006, Colony Capital s'associe au groupe saoudien Kingdom Hotels International pour acheter Fairmont Hotels and Resorts. L'ensemble des marques est regroupé sous une nouvelle entité nommée Fairmont Raffles Hotels International (FRHI).

En 2016, c'est au tour d'Accor de racheter FHRI. Montant de l'opération : 2,4 milliards d'euros, financée en grande partie par une augmentation de capital souscrite par les fonds QIA (Quatar) et KHC (Arabie Saoudite). Ces deux fonds qui détenaient la majorité du capital de FRHI, deviennent donc cette fois actionnaires du groupe français avec respectivement 10,5% et 5,8% du capital. Leur participation respective est passée depuis à 10,9 % pour QIA et 6,1% pour KHC (au 30 juin 2019).

Sheikh Nawaf Bin Jassim Bin Jabor Al Thani, Président de Katara Hospitality

« Le Raffles Singapour est l’un des joyaux de notre portefeuille d’hôtels de légende. Summum de l’hospitalité de luxe, cette adresse s’appuie sur de nombreuses décennies de tradition et d’innovation. Sa rénovation minutieuse et attentive associe le design contemporain à l’architecture coloniale de l’hôtel, l’un des plus célèbres édifices historiques de Singapour. »

« Katara Hospitality a pour ambition de rassembler un portefeuille d’hôtels d’exception au sein des plus belles destinations internationales, et nous sommes fiers des différents projets déjà réalisés aux côtés de notre partenaire Accor. Le Raffles Singapour s’inscrit pleinement dans cette ambition, qui permet de perpétuer le patrimoine d’adresses magnifiques à travers le monde ».

Sébastien Bazin, PDG de Accor

« Nous sommes très heureux de nous associer à Katara Hospitality, propriétaire de l’hôtel, afin de rendre officiellement à la ville de Singapour cet établissement emblématique, désormais rénové et repensé. C’est à Singapour qu’est née l’histoire de Raffles : fidèle à ses racines, le Raffles Singapore réinvente aujourd’hui le luxe empreint d’émotion qui le caractérise. »

« À l’heure où l’hôtel achève sa rénovation et entame un nouveau chapitre de son histoire, la réouverture de cette adresse phare donnera une nouvelle impulsion au développement international de la marque Raffles Hotels and Resorts, qui offrira la même qualité de service inégalée et les expériences les plus sublimes dans de nouvelles destinations telles qu’Udaipur, Londres, ou Boston. »

Les festivités liées à l’inauguration du Raffles Hotel Singapore se sont poursuivies avec le Raffles Reopening Festival. Au programme, dans tout l’hôtel : des représentations, proposées par de célèbres artistes locaux et internationaux, la visite des suites, et des expériences culinaires inédites.
Le Raffles Reopening Festival a mis à l’honneur le chanteur Kit Chan, le groupe d’indie pop The Sam Willows, l’auteur-compositeur et interprète Inch Chua et le musicien Jeremy Monteiro. Celui-ci s’est produit entouré d’un quatuor de jazz et de la chanteuse Alemay Fernandez. Les festivaliers ont également pu profiter, sur toute la durée de l’évènement, d’expériences gastronomiques en découvrant les menus du Grand Lobby, de laTiffin Room, de La Dame de Pic, du BBR d’Alain Ducasse, du Burger & Lobster et du Raffles Courtyard.

Le Raffles Hotel Singapore a fait don des recettes de ce festival à une structure à but non lucratif, Community Chest Singapore, qui apporte son soutien à environ 80 associations caritatives.

La marque Raffles aujourd’hui
  • 12 hôtels et 2201 chambres dans 11 pays (fin 2018)

Raffles Royal Monceau, Paris
Raffles Europesjski Warsaw Varsovie

Raffles Istanbul
Raffles Royal Pnom-Phen
Raffles Grand Hotel d’Angkor
Raffles Hainan
Raffles Shenze
Raffles Jakarta
Raffles Makati Manille
Raffles Dubaï
Raffles Ile de Meradoo, Maldives
Raffles Praslin, Seychelles

  • 10 hôtels  dans le pipeline : à Bali (Indonésie), Udaïpur (Inde), Manama (Bahreïn), Djeddah (Arabie Saoudite), Dubaï (EAU), Boston (Etats-Unis), Londres (UK), Mykonos (Grèce), Suzhou (Chine), Shenzen (Chine).
Le site internet du Raffles Singapore

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire