Le bateau-restaurant l'Hermès, le premier lancé par Lyon City Boat, en 1984.

Détenteur de quatre hôtels dans la région Auvergne-Rhône Alpes, le groupe de Jean-Claude Lavorel vient de conclure cette fois le rachat de Lyon City Boat (pour un montant non communiqué). Cette compagnie fluviale développe ses activités à bord de sept navires : deux bateaux-restaurants, trois bateaux-événementiels et deux bateaux-promenades.

City Boat propose depuis 1984 des prestations de croisières touristiques, gastronomiques ou privatives au coeur de Lyon, sur le Rhône et la Saône. Qu'il s'agisse de séminaires d'entreprises, d'événements familiaux ou associatifs ou de simples promenades.

Cette acquisition va permettre à Lavorel Hotels d'étoffer son offre de restauration et de séminaires et de l'étendre à l'activité de croisière. Les bateaux de Lyon City Boat cumulent en effet près de 1100 m2 d'espaces événementiels qui viennent s'ajouter aux 3 300 m2 dont disposaient déjà le groupe (dont 2300 m2 situés dans le Marriott Lyon Cité internationale), et offrent une capacité d'accueil en cocktail allant jusqu'à 280 personnes par bateaux.

Avec ses quelque 48 collaborateurs, Lyon City Boat a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros (6 M€ escomptés en 2017) et a désormais dépassé les 200 000 passagers transportés. Fondée en 1984 par l'homme d'affaires lyonnais Gilbert Monin,la société avait été reprise en 1992 par Jean-Marc Provent et des partenaires financiers.

Portée par le Plan Lumière lancé en 1989, puis par le classement en 1998 d'une grande partie du Lyon historique au Patrimoine mondial de l'Unesco, Lyon City Boat connaît une croissance soutenue de son activité (+ 30 % de CA au cours des deux dernières années). Le tourisme fluvial à Lyon, représenterait, tout opérateur confondu, plus de 600 000 voyageurs, ses retombées économiques annuelles approchent les 60 millions d'euros.

La flotte de Lyon City Boat comprend le bateau restaurant Hermès (sur la photo), la péniche Ville de Lyon, le Navilys 1 et son cadet  Navilys 2 (navires à propulsion électrique), les deux vedettes Elle & Lui, et enfin le nouveau bateau restaurant Les Célestins, dont la mise à l’eau est prévue en décembre 2017.

 

Le groupe a été fondé par Jean-Claude Lavorel dans les années 2000. Il comprend aujourd’hui quatre établissements :

  • Les Suites de la Potinière 5* à Courchevel 1850, boutique hôtel de 15 Suites avec un appartement-duplex de 450m², situé au pied des pistes.
  • Le Château de Bagnols 5* en Beaujolais, Relais & Châteaux, propose 27 Suites, un restaurant gastronomique (1 étoile au Guide Michelin) et un Spa.
  • Le Marriott Lyon Cité internationale 4*, entièrement rénové en 2016, offre la capacité séminaires la plus importante de la ville avec 2300m² d’espaces et 204 chambres.
  • Kopster Hotel 3*, au cœur du Groupama Stadium de l’Olympique Lyonnais, 140 chambres à disposition, 1 restaurant et 240 m² d’espaces modulables dédiés aux séminaires.

Lavorel Hotels réalise un chiffre d’affaires de plus de 17 millions d’euros et emploie plus de 200 collaborateurs.

Jean-Claude Lavorel, 68 ans, fait partie (avec sa famille) des 500 plus grandes fortunes professionnelles, selon le classement annuel du magazine Challenges. Sa fortune s’élève à 220 millions d’euros (en hausse de 10 % par rapport à 2016), ce qui le situe au 346 ème rang.
En 2012, il cédait à Air Liquide, pour un montant de 316 millions d’euros, le capital des activités françaises de son groupe d’assistance médicale à domicile LVL Médical qu’il avait fondé à la fin des années 80.
C’est au début des années 2000 que Jean-Claude Lavorel commença à s’intéresser à l’hôtellerie en rachetant l’hôtel de luxe Les Suites de la Potinière, aux pieds des pistes de Courchevel.
Il racheta ensuite en 2012 le Château de Bagnols puis en 2015 le Hilton Lyon Cité internationale (passé sous enseigne Marriott). Enfin, il ouvrira en septembre 2018 son propre concept d’hôtel trois étoiles, baptisé Kopster, au Groupama stadium de Décines.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire