Le groupe Lavorel Hotels a confirmé fin octobre l’acquisition du Chabichou située dans la station de Courchevel 1850. Cet établissement 4 étoiles de 41 chambres et suites (8,6 millions de CA en 2017) appartenait depuis 1963 à Maryse et Michel Rochedy.

Le Chabichou est surtout connu pour son restaurant deux étoiles au guide Michelin dirigés par Michel Rochedy et le chef des cuisines Stéphane Buron (distingué MOF en 2004), mais aussi pour son spa multi-sensoriel sur 1 100 m2 construit juste sous la piste de ski.

Cette opération fait suite aux rachats il y a quelque mois de L’Auberge de Létraz et du Palace de Menthon sur les rives du lac d’Annecy. Une dernière implantation qui conforte la montée en gamme du groupe hôtelier lyonnais, déjà propriétaire des Suites de La Potinière, un boutique hôtel 5* de 15 suites à Courchevel 1850 toujours (il a aussi possédé la Sivolière, qu’il a revendu depuis).

Jean-Caude Lavorel, président du groupe éponyme à la tête désormais de sept hôtels (quatre en Savoie Mont Blanc), a prévu de réaliser des travaux pour que l’établissement obtienne une 5e étoile. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Fin 2018, Lavorel Hotels (siège à Lyon et filiale de Lavorel Groupe) devrait enregistrer un chiffre d’affaires consolidé d’environ 45 millions d’euros, contre 30 millions actuellement avec 250 collaborateurs.

« Le Chabichou est un lieu emblématique et son restaurant, une véritable institution, déclare Jean-Claude Lavorel. C’est un réel plaisir de reprendre le flambeau après la famille Rochedy. Avec ce rachat je souhaite vivement inscrire une nouvelle histoire pour Le Chabichou tout en conservant l’âme de ce lieu si authentique. »

Lavorel Hotels est devenu un acteur indépendant important du secteur hôtelier en région Auvergne Rhône-Alpes. Son portefeuille compte aujourd’hui sept hôtels de 3* à 5* ainsi qu'une compagnie fluviale.

Les actifs de Lavorel Hotels

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire