logo de l'initiative #StOpE

Le 4 décembre, au siège de l'Oréal, trente entreprises ont signé un acte d’engagement commun pour lutter contre le sexisme dit ordinaire au travail. Parmi elles, un groupe opérant dans la branche Hébergement Restauration, AccorHotels, qui partage avec EY (Ernst & Young et associés) et l'Oréal France la maternité de l'initiative #StOpE.

#StOpE se donne pour objectif de "partager et promouvoir les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme et de créer un collectif d’entreprises et de dirigeant(e)s engagés sur cette question. 80 % des femmes".

Ces entreprises s'engagent à déployer au cours de l’année à venir au moins une des huit actions prioritaires définies dans un livret de bonnes pratiques : "afficher et appliquer le principe de tolérance 0", "Informer pour faire prendre conscience des comportements sexistes (actes, propos, attitudes) et de leurs impacts", "Diffuser des outils pédagogiques aux salariés pour faire face aux agissements sexistes en entreprise" ou encore "Sanctionner les comportements répréhensibles et communiquer sur les sanctions associées"

Les entreprises et organisations mobilisées se réuniront une fois par an pour dresser un bilan des actions menées et réorienter les champs prioritaires en fonction des avancées réalisées, afin d’inscrire cette initiative dans le temps.

80 % *des femmes au travail, selon le Conseil supérieur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, disent être confrontées à des agissements sexistes au travail. Ces actes, propos, comportements qui, souvent de façon involontaire ou insidieuse, excluent, infériorisent et disqualifient les femmes dans la vie quotidienne au travail.

Pendant trois mois, près de 100 représentants des fonctions opérationnelles, dirigeantes et des ressources humaines de ces entreprises et organisations, ont travaillé en partenariat avec Brigitte Grésy, experte des questions d’égalité, et abouti à la création de ce livret de bonnes pratiques.

La liste des signataires

 

 Anne-Sophie Béraud, Vice-Présidente Groupe Diversité & Inclusion AccorHotels

« Nous sommes fiers d’avoir initié ce projet avec les équipes de EY et L’Oréal France car nous avons obtenu un écho positif et immédiat, preuve que le sujet est très présent. Aujourd’hui, trente entreprises et organisations sont mobilisées pour agir concrètement et nous espérons que d’autres se joindront au mouvement. »

Morgane Reckel, Directrice Associée Diversité et Inclusion EY

« L’acte et le livret sont le résultat d’un important travail conjoint. Je retiens surtout la grande richesse des échanges et le pragmatisme des idées du groupe de travail. Nous avons mis en commun le meilleur de nos retours d’expériences du terrain et disposons désormais d’un socle de bonnes pratiques pour aller plus loin ensemble. »

Anne Laure Thomas, Directrice Diversités et Inclusion L’Oréal en France

« Nous sommes fiers d’avoir lancé, avec AccorHotels et EY L’initiative #Stope, fruit d’un travail collectif et spontané. En tant qu’entreprises et organisations responsables, nous sommes tous concernés pour faire disparaître ces mots, ces gestes, ces attitudes relevant du sexisme ordinaire. Pendant plusieurs mois, afin de faire bouger les lignes, 30 entreprises et organisations ont travaillé main dans la main. Rendez-vous pris dans un an pour mesurer le travail engagé par tous pour faire disparaitre le sexisme dans nos entreprises et organisations »

 

Les entreprises et organisations partenaires de l’initiative #StOpE

Accenture – AccorHotels – AccorInvest – The Adecco Group – Air France – Aviva – Axa – BNP Paribas – EDF – Dior – Ecole Polytechnique – Engie – EY – France TV – HPE – IBM – L’Oréal France – Lagardère – Lenovo – LVMH – Michelin – Orange – PageGroup – Schneider Electric – Siemens – Société Générale – SNCF – Solvay – Suez – Total

A consulter également : le Kit du CSEP pour agir contre le sexisme dans le monde du travail

 

KIT-SEXIME

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire