Dates clefs du parcours de Joël Robuchon
  • 7 avril 1945 : nait à Poitiers d’un père maçon et d’une mère femme de ménage.

<>

  • 1957 : envisage de devenir prêtre et entre au Petit séminaire de Mauléon dans les Deux-Sèvres. Il se découvre une vocation pour la cuisine en aidant en cuisine les religieuses de l’établissement.

<>

  • 1960 : devient apprenti cuisinier pâtissier au Relais de Poitiers à Chasseneuil-du-Poitou du chef Robert Auton. Il réalise un tour de France dans de nombreux restaurants, en tant que Compagnon du Devoir et s’initie à la Nouvelle cuisine d’alors, avec entre autres son mentor Jean Delaveyne.

<>

  • 1974 : Robuchon décroche à 28 ans son premier poste de chef cuisinier à l’hôtel Concorde Lafayette (Paris 17 ème), à la tête d’une brigade de 90 cuisiniers.

<>

  • 1976 : obtient le titre de Meilleur ouvrier de France

<>

  • 1978 : il devient chef cuisinier de l’hôtel Nikko (Paris 15 ème), où il décroche ses deux premières étoiles au Guide Michelin.

<>

  • 1981 : ouverture du restaurant Le Jamin à Paris (16 ème).

<>

  • 1984 : décroche sa 3ème étoile Michelin au Jamin après avoir décroché la 1ère en 1982 et la 2ème en 1983.

<>

  • 1987, devient également consultant pour l’industrie agroalimentaire (Reflets de France du groupe Carrefour, Fleury Michon).

<>

  • 1989 : crée le Château restaurant Taillevent – Robuchon à Tokyo au Japon.

<>

  • 1990 : est sacré « Cuisinier du siècle » par le guide Gault et Millau (en même temps que Paul Bocuse, Frédy Girardet et Eckart Witzigmann).

<>

  • 1994 : ouvre son restaurant Joël Robuchon au59 avenue Raymond-Poincaré (Paris 16ème), qualifié « Meilleur restaurant du monde par l’International Herald Tribune.

<>

  • 1995 : prend sa retraite de chef cuisinier à l’âge de 50 ans.

<>

  • 2000 : Débuts de l’émission quotidienne « Bon appétit bien sûr » (France 3), après « Cuisinez comme un grand chef » (TF1).

<>

  • 2003 : ouvre les premiers « Atelier de Joël Robuchon« , l’un à Paris, l’autre à Tokyo. Depuis cette date, il ouvre dans le monde de nombreux restaurants, dont plusieurs obtiennent des étoiles. Un concept novateur de cuisine de grand luxe et de haute gastronomie, ouverte sur la salle des convives, inspirée des bars à tapas d’Espagne et des comptoirs de sushi et de cuisine japonaise où des maîtres japonais préparent et exposent leur cuisine en spectacle, face à leurs clients.Robuchon le décline en de très nombreux restaurants / salons de thé / pâtisseries / caves internationaux dont les : Restaurant Tokyo atelier, Atelier de Joël Robuchon Saint-Germain et Atelier de Joël Robuchon Étoile de Paris, Monaco, Covent Garden de Londres, New York, MGM Grand Las Vegas, Hong Kong, Singapour, Shanghai, Taipei, Macao, Bangkok, Casino de Montréal, Miami, Genève.

<>

  • 2015 : lancement du projet de création à Montmorillon (Vienne) de l’Institut International Joël Robuchon avec l’objectif de «préparer l’élite de la gastronomie de demain» et de «contribuer à valoriser l’enseignement des arts culinaires français». Son ouverture, prévue en 2019, est aujourd’hui remise en question.

<>

  • 2017 : opéré d’une tumeur au pancréas qui l’avait beaucoup affaibli, il vend ses établissements à un fonds d’investissement basé en Angleterre et au Luxembourg.

<>

  • 6 août 2018 : décède à Genève des suites d’un cancer du pancréas.

Joël Robuchon laisse une femme et trois enfants, dont deux à qui il a transmis sa passion pour la cuisine. Éric est pédicure à Paris, Sophie a travaillé de nombreuses années aux côtés de son père pour les émissions Cuisinez comme un grand chef, Bon appétit bien sûr et Planète gourmande.Sophie gère un restaurant La Cour d’Eymet en Dordogne avec son mari, le chef François Kartheiser et Louis Robuchon-Abe (né en 1988, de mère japonaise), franco-japonais, a ouvert un bar à vin à Bordeaux et un autre au Japon en mai 2016.

(sources : AFP, sites internet Joël Robuchon, wikipedia)

Joël Robuchon fut le premier chef triple étoile Michelin à s’engager aussi pleinement dans la diffusion de son savoir faire auprès du grand public

 

 

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire