Une reconnaissance du travail bien fait !

Ce titre officiel est le premier à distinguer les cuisiniers restaurateurs préparant sur place une cuisine de produits frais et accueillant leurs clients dans les règles de l'art.

Comment obtenir cette reconnaissance, souhaitée par les organisations professionnelles, et qu'en attendre ? Réponse dans notre reportage à Sazilly, en Indre-et-Loire, chez le premier certifié.

Ce qu’il faut savoir sur la certification de maître-restaurateur

-* le titre a été créé par un décret interministériel du 14 septembre 2007

-* Il distingue les professionnels méritants sur la base d’une qualification et du respect d’un cahier des charges

-* Ce cahier de charges comprend 34 critères sur :
-** l’origine et transformation des produits utilisés
-** les relations avec les clients
-** les aménagements intérieurs
-** les équipements extérieurs
-** les règles d’hygiène et de sécurité

-*Un organisme certificateur réalise un audit externe, en visite mystère d’abord, puis à découvert pour une inspection.
-** Voici les 4 organismes habilités :
-***Afnor certification: 01 41 62 80 00
-***Aucert : 04 73 17 33 80
-***Qualité France SAS : 01 41 97 00 74
-***Qualunion : 03 88 19 16 79

-* Jean-Marie Gervais a réglé une facture d’audit de 650 ?

-* le titulaire doit exercer ou superviser lui-même l’activité de cuisinier

-* le titre est décerné pour une durée de 4 ans par le préfet de département

-* le titre donne droit à un crédit d’impôt allant jusqu’à 15 000 euros sur 3 ans

-*ce crédit d’impôt est égal à 50 % des dépenses permettant de satisfaire aux normes d’aménagement et de fonctionnement prévues par le cahier des charges

——

Visite sur le site de l’Auberge de Florence et Jean-Marie Gervais

 

Le plan pour se rendre à Sazilly, en Touraine, en bord de Vienne

—-
Reportage : Charles Bobe
—-

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire