>Conviction forte du président du club TVA, qui regroupe des chaînes d'hôtels et de restaurants, la réussite du taux réduit pour la restauration à table va d'abord reposer sur une baisse des prix, la seule capable de générer des

Conviction forte du président du club TVA, qui regroupe des chaînes d’hôtels et de restaurants, la réussite du taux réduit pour la restauration à table va d’abord reposer sur une baisse des prix, la seule capable de générer des ventes supplémentaires, et donc des embauches. Quant à la nature ce taux ((5,5 , 8, 10, 12 ?), il sera fonction des contreparties consenties par les restaurateurs. Et des marges de manoeuvre budgétaires de l’Etat. Qui se réduisent, avec l’aggravation des déficits publics. D’où la nécessité de mettre à plat durant les états généraux de la restauration le coût exact de ces différents scénarios de taux.

Interview : Solenne le Hen
———

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire