Les marchés de Provence an menu pour fêter le Printemps de la Gastronomie française. L'opération Goût de France / Good France semble marquer le pas, tant au niveau de la participation des restaurateurs qu'à celui du grand public et de la couverture médiatique.

5 000 comme annoncés au départ ? Ou plutôt 3 000 comme affichés sur le site internet de l'évènement, peut-être moins encore lorsqu'on les recherche ? Jeudi 21 mars, la cinquième édition de Goût de /Good France va en tout cas mobiliser des centaines de bistros, brasseries, restaurants gastronomiques et écoles de cuisine à travers le monde pour mettre en valeur le patrimoine culinaire français, sa vitalité et la créativité de ses chefs.

Cette année, la Provence et son art de vivre méditerranéen seront mises à l'honneur. Au sein de plus de 150 ambassades et consulats de France à travers le monde, les produits et recettes de la destination se verront sublimés le temps d’un dîner.

Jusqu'au dimanche 24 mars cette fois, des rencontres se tiendront en France pour permettre aux professionnels de partager leur talent, à travers des dégustations et des ateliers. Plusieurs écoles, collèges et lycées français organiseront par ailleurs des animations autour de l’alimentation responsable les 21 et 22 mars.

De leur côté, le Département des Bouches-du-Rhône et Provence Tourisme lancent MPG2019 (Marseille-Provence Gastronomie 2019) : 1000 événements sont annoncés à partir du 20 mars et jusqu'à fin décembre. Autant de périples gourmands, sous forme de rencontres de chefs, de marchés gourmands, de pique-niques, de potagers urbains…

Enfin, le 22 mars, l’UNESCO accueillera un colloque international portant sur « le goût au service de la santé des consommateurs et du développement territorial durable ».

Goût de/Good France a choisi de soutenir cette année la Fondation « No More Plastic », représentée par Alexandra Cousteau. Elle animera par ailleurs une table ronde «Good Impact », le 22 mars à Paris sur les problématiques de la préservation de l’environnement et des ressources, en présence de cuisiniers, de scientifiques, de chefs d’entreprise...

Force est de constater que l'évènement Goût de France / Good France a marqué le pas, du moins en France depuis 2018, année pourtant de sa fusion avec la Fête de la Gastronomie qui se tenait traditionnellement en septembre depuis 2011. Une fête authentiquement populaire et de grande ampleur qui a donc disparu en tant que telle. Pas moins de 6000 événements avaient été organisés en France lors de cette première édition. On est en loin aujourd'hui.

Le site internet de l’opération

Quelques événements phares de l’édition 2019
  • Un Grand Banquet provençal. A Paris, 6 chefs provençaux proposeront un menu en 5 actes sur le thème de la cuisine responsable et méditerranéenne (Gérald Passédat, Michel Portos, Sébastien Richard, Jean-André Charrial, Armand Arnal, Clément Higgins), au sein du Village International de la Gastronomie. Cet événement s’inscrit dans le programme MPG 2019, année de la gastronomie en Provence, lancé par le Département des Bouches-du-Rhône et Provence Tourisme.
  •  Les Expériences Gourmandes, en collaboration avec L’Office de Tourisme de Paris. Touristes et parisiens pourront découvrir une trentaine de lieux incontournables de la capitale.
  • Les Dîners Complices, du Collège Culinaire de France. Les producteurs, point de départ de toute cuisine de qualité, investiront les restaurants. En synergie avec les chefs, ils composeront un menu vivant et échangeront avec le grand public sur le moteur de leur passion.
  • Les Duos des Collectionneurs. Jeunes chefs et mentors s’uniront le temps d’un dîner, pour illustrer cette transmission de gestes, de valeurs et de savoir-faire.
  • Le Grand Menu. En référence aux dîners d’Épicure d’Escoffier, de hauts lieux de la gastronomie française proposeront des menus dégustations allant de 4 à 10 plats, en accord parfait avec une sélection fine de vins et spiritueux.
  •  Marseille-Provence Gastronomie 2019 : périples gourmands en Provence, rencontres de chefs, de marchés gourmands, de pique-niques, de potagers urbains…
  • Colloque international à l’Unesco « Le goût au service de la santé des consommateurs et du développement territorial durable » avec la participation du ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, du directeur général de la FAO  José Graziano Da Silva, de la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay, d’Alessandra Montagne, cheffe du Tempero à Paris…
A télécharger le livre blanc de la gastronomie responsable 
GoodFrance_LivreBlanc GastronomieResponsable
Des reportages vidéo sur l’édition 2018

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire