Parmi les 14 établissements ayant rejoint le réseau en 2016, l'hôtel**** Abbaye des Capucins Spa & Resort, dans la gamme Best Western Premier Collection

C'est l'un des paradoxes de l'industrie hôtelière française. Alors que le chiffre d'affaires de la majorité des hôtels français chaînés ou indépendants baissait en 2016, celui des centrales de réservation des chaînes hôtelières volontaires continuait d'augmenter. A l'image de celui de Logis (+2,5 %), Choice (+ 5,7 %), SEH (+ 17 %) et surtout Best Western (+34,4%), qui signe la plus forte croissance du marché.

La coopérative hôtelière franco-américaine a ainsi engrangé 16 millions de recettes supplémentaires pour les hisser à 62,68 millions d'euros TTC. Recettes qui proviennent d'un plus gros volume de nuitées vendues : 588 000 en 2016, soit 89 000 de plus qu'en 2015 (+ 42,4 % !). En revanche, le prix moyen de la nuitée a légèrement baissé, pour la deuxième année consécutive, à 110,23 EUR (-5,3 %).

Fait sans précédent chez Best Western France, les clientèles françaises et américaines ont représenté à elles seules 91 % du chiffre d'affaires 2016. D'une année sur l'autre, la clientèle hexagonale est passé de 32 % à 53 % de parts de marché, et l'Américaine de 32 % à 38 %, celle-ci étant une grande utilisatrice du programme mondial de fidélité Best Western Rewards.

Cet excellent résultat de l'exercice 2016, qui confirme celui de 2015 (les ventes avaient déjà progressé de 17,4 %), s'explique pour une large part par les investissements matériels et immatériels consacrés aux canaux de distribution électronique et par l'accord mondial conclu fin 2014 avec l'OTA Expedia.

La nouvelle stratégie de distribution on line a boosté les ventes sur internet, au point de faire des sites de réservation Expedia le premier canal de vente en ligne, devant ceux de Best Western France. Selon nos estimations, les ventes réalisées via expedia pèseraient 25,2 millions d'EUR, soit environ 57 % des ventes sur internet et 40 % du CA total centralisé. De leur côté, les sites bestwestern.fr web et mobile ont réalisé 17,7 millions d'EUR de CA (+2,3 % par rapport à 2015), le mobile affichant à lui seul une progression de 59 % de son CA.

Les chiffres de la centrale de réservation Best Western en France
La puissance des canaux d’internet et d’expedia

Les ventes intermédiarisées avec expedia pèsent désormais 57 % des ventes sur internet, internet pesant 70 % de la distribution totale. Chiffres d’affaires arrêtés à fin décembre 2016 – Hôtels ouverts à périmètre constant

Le grand retour de la clientèle française

Un parc solide et en grande partie modernisé, qui s’étoffe vers les marques « Best Western Plus » et « Premier Collection »

 

Le réseau compte aujourd’hui 297 établissements (dont 14 entrants) contre 294 en 2015 et 298 en 2014. Les hôtels regroupent 16 059 chambres (+ 1,5 % en un an).
La répartition des hôtels entre les différentes déclinaisons de marques révèle un léger glissement de gamme. Les hôtels Best Western® sont désormais 228 contre 250 en 2015. Les Best Western Plus®, créés en 2011, sont passés de 25 à 45 établissements. La marque Best Western Premier® compte 17 unités (contre 19 en 2015), situées principalement sur Paris. Enfin, lancée en février 2016, la soft brand haut de gamme BW Premier Collection® compte aujourd’hui 7 hôtels.

 

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire