Ouvert en juin 2019, l'un des plus récents et plus discrets 5 étoiles de la capitale, le Jardin du Faubourg, situé au 9 rue d'Aguesseau (8 ème), appartenant au groupe Rouleau Guichard. 36 chambres dont 4 Suites. Un spa de 400 m2. Et un restaurant, La Régalade du Faubourg, tenu par Bruno Doucet.

Plus que jamais, la place hôtelière parisienne, la plus importante en Europe, cultive ses différences. Différence en matière de volume d'investissement, de distribution des gammes, de taux d'occupation et de niveaux de prix.

Selon la dernière enquête que nous avons effectuée fin 2019, en nous appuyant sur plusieurs sources publiques et privées (mentionnées ci-dessous), le parc de la capitale poursuit son extension, gagnant à la fois, malgré la pression foncière, des adresses, des clefs et des étoiles. Ce qui n'est pas toujours le cas dans le reste de l'hexagone, hormis pour les montées en gamme, observées à peu près partout en France.

Entre 2009 et 2019 (1er janvier), le parc hôtelier parisien s'est accru d'environ 131 hôtels (+8,9%) et 6 400 chambres (+8,4%). Bon an mal an, depuis une décennie, entre 250 et 350 millions d'euros sont investis dans l'hôtellerie parisienne.

En 2019, selon l'observatoire statistique de l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris, 29 établissements auront ouvert leur porte, totalisant 2500 chambres. Ce sera sans doute un peu moins en 2020, de l'ordre de 16 hôtels et de 1 700 chambres.

"D'une année à l'autre, le nombre d'ouvertures peut fluctuer, mais il reste important, observe Corinne Menegaux la directrice générale de l'Office. La dynamique de construction et de rénovation d'hôtels ne faiblit pas."

Les JO Paris 2024 auront-ils un effet sur le parc hôtelier ? "Pas réellement, assure Madame Menegaux, les Jeux olympiques sont avant tout un levier pour les infrastructures et pour l'urbanisme. Mais les projets hôteliers en cours vont sans doute accélérer pour être ouverts à temps."

Le parc hôtelier parisien s'est étoffé et s'est largement modernisé. Les rénovations restantes concernent surtout les hôtels indépendants d'entrée et de milieu de gamme. Pour autant, son offre répond-elle pleinement à toutes les attentes et tous les budgets ? Pas totalement.

"Nous avons rattrapé notre retard en matière d'hébergement pour les jeunes, se réjouit la directrice de l'Office, 2000 lits en auberge de jeunesse ont été ouverts depuis 2013".

En revanche, l'offre parisienne n'est pas encore pleinement adaptée aux familles, reconnait-elle. "Louer deux chambres simultanément leur revient cher. Du coup, elles tendent à préférer les locations de particuliers. Nous manquons encore de résidences de tourisme et d'apparthotels où une famille entière peut séjourner et faire sa cuisine."

Enfin, si Paris veut conforter son leadership mondial pour l'accueil des grands congrès internationaux, la destination aura besoin de davantage d'hôtels très gros porteurs. Depuis 2018, elle dispose avec le Paris Convention Centre, du plus grand centre de congrès d’Europe (5 200 places en plénière). Ce qui lui a permis de recevoir du 31 août au 4 septembre 2019 plus de 33 000 professionnels de la santé pour ce qui fut le plus grand congrès de cardiologie au monde. Et ce n'est qu'un début.

D'ici 2022, au moins 5 hôtels de plus de 300 chambres devraient être mis en service, entre la Défense, la Tour Pleyel, la porte de Bagnolet et la porte de Versailles. Sans compter la réouverture au printemps 2020 du Pullmann Paris-Montparnasse et des 957 chambres.

Enfin, mais cela mériterait un autre article, si Paris n'a évidemment pas le monopole de l'innovation en France, la capitale est une belle vitrine de la créativité des architectes français et des enseignes hôtelières. "Paris reste une place très innovante, conclue Corine Menegaux. L'audace y a toute sa place, les adresses décalées ne manquent pas. Les hôtels cherchent de plus en plus à être des lieux de vie, à créer du lien social. Ils investissent des arrondissements très différents et pour certains d'entre eux deviennent des lieux d'attractivité, avec de belles offres de restauration". Mama Shelter porte de Bagnolet, Mob aux puces de Saint-Ouen, The Originals porte de Montmartre... Entre autres exemples !

Hébergements touristiques collectifs sur Paris : l’évolution sur cinq ans

SOURCES DES DONNEES ET DU TABLEAU

  • Insee en partenariat avec la DGE et les partenaires territoriaux en région
  • HR-infos pour le tableau comparatif des données annuelles

PRECISIONS

  • données France (hors Mayotte) actualisées au 1 er janvier 2019
  • les résidences de tourisme incluent des établissement dits « assimilés »
  • Les villages de vacances incluent les maisons familiales de vacances
  • Les auberges de jeunesses incluent les centres internationaux de séjour et les centres sportifs
  • Les données en bleu correspondent à des chiffres en progression par rapport à ceux de l’année N – 1
  • Les données en rouge correspondent à des chiffres en recul par rapport à ceux de l’année N – 1
  • Les données en noir correspondent à des chiffres stables par rapport à ceux de l’année N – 1

  Eléments clefs sur le marché parisien

Des hébergements touristiques avant tout hôteliers

  • Les chambres d’hôtels parisiens représentent à elles seules 80,4 % des unités d’hébergement collectif de la capitale. A l’échelle de la France, les chambres d’hôtels ne représentent que 25,8 % des unités d’hébergement
  • Paris compte 1597 hôtels pour 82 444 chambres, mais ne propose que 71 résidences de tourisme totalisant 15 133 lits, 14 auberges de jeunesse totalisant 4555 lits et  un 1 camping 4 étoiles de 410 emplacements.
  • L’offre hôtelière parisienne représente 8,9 % des adresses hôtelières françaises et 12, 6 % de ses chambres.

Un parc plus orienté sur le milieu et le haut de gamme

  • 73,6 % de l’offre parisienne est constitué d’hôtels de 3 à 5 étoiles, contre 46,6 % au plan national en 2019.
  • 30 % de l’offre est constitué de 4 et 5 étoiles (vs 24 % en 2016), contre 13 % sur l’ensemble de la France
  • Les hôtels 1 et 2 étoiles représentent 13,3 % de l’offre parisienne (vs 17,5 % en 2016) contre 26,7 % en France.
  •  Paris compte 13,1 % d’hôtels non classés contre 26,7 % au plan national.

Un parc hôtelier de plus forte capacité

  • La capacité moyenne d’un hôtel est de 52 chambres (chiffre arrondi), contre 36 au plan national.
 Elle grimpe à 88 chambres en 5 étoiles.

 Des taux d’occupations beaucoup plus élevés à Paris qu’ailleurs en France

  • Paris enregistre toujours le TO le plus élevé de France : près de 81 %, contre 70 % pour l’ensemble de la France, sur les 9 premiers mois de l’année 2019.
  • L’hôtellerie parisienne obtient entre 10 et 20 points de plus que les plus grandes villes de France (Toulouse, Bordeaux, Lyon, Marseille, Lille, Strasbourg, Nantes, Rennes, etc.).
  • Ce TO s’expliquerait par une demande forte d’une part, avec des mix bien équilibrés entre clientèle d’affaires et clientèle de loisirs, clientèle domestique et clientèle internationale, et une offre d’hébergement globalement adaptée.
  • Le développement des locations entre particuliers ne semble pas avoir fait baisser les TO hôteliers
  • Paris a pesé en 2018 environ 17,6 % (37,8 millions) du total des nuitées hôtelières dans l’Hexagone (215 millions), tout en ne concentrant que que 8,9 % des hôtels français et 12,6 % des chambres.

Des prix moyens beaucoup plus élevés

  • Les prix moyens des hôtels parisiens sont deux fois supérieurs à ceux de la province : 166 euros vs 80,2 euros sur les 9 premiers mois de l’année 2019. (prix moyens exprimés en hors taxes).
  • Ils sont également près deux fois supérieurs à ceux de Lyon (89,2 euros), Marseille (84,1 euros), Bordeaux (83,7 euros) et Toulouse (79,3 euros).
  • En France, parmi les destinations importantes, seule Cannes affiche un prix moyen supérieur (258,9 euros).
  • Le prix moyen est ici un prix « lissé » qui fluctue fortement selon les pèriodes et les gammes, plus encore à Paris qu’ailleurs. En septembre, le prix moyen atteignait 204,9 euros.

Sources utilisées :  Insee (pour le parc hôtelier), MKG – Olakala (pour les taux d’occupation et les prix moyens), Office du Tourisme et des Congrès de Paris (pour les ouvertures et les rénovations).

 Déjà une centaine d’ouvertures et rénovations identifiées d’ici 2024
4 ème trimestre 2019
  • Ouverture par le groupe Evok sur la place des Vosges de la Cour des Vosges, avec 12 chambres et suites ainsi qu’un salon de thé avec terrasse (1er octobre 2019)
  • Ouverture Porte de Vincennes d’un hôtel Meininger de 249 chambres / 1 000 lits, hébergement low-cost avec chambres privées et collectives, et de nombreux services (20 octobre 2019)
  • Ouverture du Hilton Paris Eiffel Tower avenue de Saxe dans le 7e arrondissement avec 118 chambres, design par Philippe Starck, classement 4* (2019)
  • Ouverture d’un hôtel de 65 chambres au 40 rue de la Convention dans le 15e arrondissement, demande de classement 4* (2019)
  • Ouverture par le groupe Marriott du premier hôtel parisien de la marque Autograph Collection, l’hôtel du Génie, établissement de 50 chambres avec salle de conférence  installé dans l’ancienne abbaye de Penthemont, à l’angle des rues de Grenelle et Bellechasse dans le 7e arrondissement. Demande de classement 5* (2019)
  • Ouverture au 69 rue Riquet dans le 18e arrondissement du Simon’s Hotel avec 66 chambres, suite panoramique et bar de glace (2019)
  • Ouverture du J.K. Place Rive Gaucheboutique hotel de luxe au 82 rue de Lille avec 30 chambres au design italien, demande de classement 5* (novembre 2019)
  • Ouverture après rénovation complète par le groupe Elegancia de l’hôtel Coucou, anciennement Richmond Opéra. 63 chambres, demande de classement 4* (fin 2019)
  • Ouverture de l’hôtel Babel au 3 rue Lemon dans le quartier de Belleville, 38 chambres et restaurant (fin 2019)
  • Ouverture au 13-15 rue de Nancy dans le 10e arrondissement : Le Grand Quartier, hôtel de 84 chambres avec salles de réunion, café, boutique et rooftop (12 novembre 2019)
  • Lancement à la place de l’hôtel Cujas-Panthéon du nouveau concept hôtelier French Theory au 18 rue Cujas, entre la Sorbonne et le jardin du Luxembourg, avec 48 chambres, café et des espaces de vie animés sur le thème du Quartier latin (fin 2019)
  • Ouverture à l’hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris de 19 chambres et suites supplémentaires avec vue sur l’avenue des Champs-Élysées (novembre 2019)
  • Ouverture d’un Hilton Garden Inn à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle avec 150 chambres, cinq salles de séminaire, restaurant « Babette » et salle de fitness. Demande de classement 4* (fin 2019)
  • Ouverture d’un Mama Shelter de 207 chambres au sein du parc des expositions Paris Expo Porte de Versailles. L’hôtel offrira un restaurant de 350 couverts supervisé par le chef étoilé Guy Savoy, 400 m² d’espaces destinés au travail, 9 ateliers et une zone de détente, un bar-restaurant en rooftop de 260 m² avec verrière. Architecture et design par Jean-Michel Wilmotte. Architectes d’interieurs : Dion & Arles (décembre 2019)
  • Ouverture d’un Hilton Garden Inn de 152 chambres à Massy, demande de classement 4* (fin 2019)
2020
  • Ouverture de l’hôtel Monsieur George au 17 rue de Washington proche des Champs-Élysées avec 46 chambres et suites, bar, restaurant et spa (janvier 2020)
  • Ouverture rue Ernest Renan à Issy les Moulineaux du Courtyard by Marriott Paris Porte de Versailles avec 350 chambres et suites, salles de séminaire, salle de fitness, restaurant et terrasse ; demande de classement 4* (janvier 2020)
  • Ouverture d’un hôtel de 37 chambres accolé au cinéma Mk2 Nation (janvier 2020)
  • Ouverture d’un Novotel nouvelle génération de 235 chambres au sein du parc des expositions Paris Expo Porte de Versailles, demande de classement 4* (janvier 2020)
  • Ouverture du premier hostel Safestay à Paris, au 44 rue Lamarck sur la butte Montmartre, avec 249 lits et 46 chambres (début 2020)
  • Ouverture d’une nouvelle Maison Albar dans le quartier de l’Opéra Garnier, rue du Helder (début 2020)
  • Ouverture par le groupe Elegancia d’un hôtel de 73 chambres à la porte de Vincennes, demande de classement 3* (début 2020)
  • Ouverture sous l’enseigne Best Western de l’Hôtel de la Cité de la musique et de la Philharmonie au 190 avenue Jean-Jaurès dans le 19e arrondissement ; 78 chambres, demande de classement 4* (début 2020)
  • Ouverture après rénovation complète par le groupe Elegancia de l’hôtel Chouchou, anciennement Richmond Opéra. Situé dans le 9e, il proposera une programmation d’événements, une scène live ainsi qu’un espace « food court » pour la partie restauration. 63 chambres, demande de classement 4* (février/mars 2020)
  • Ouverture à Saint-Ouen à proximité du Marché aux Puces de MOB House avec 100 chambres de 35 à 100 m², piscine, salle de sport, jardin de 2 000 m² et restaurant éco-responsable (mars 2020)
  • Ouverture à proximité de la gare Montparnasse d’un troisième hôtel Okko à Paris, avec un concept français novateur d’hôtel**** au tarif unique (250 €) tout compris : Wi-Fi, téléphone, films, open bar, fitness etc. 146 chambres (2020)
  • Création par Laurent Taieb (GLT) et Novaxia d’un hôtel de luxe dans le bâtiment XVIIIe de l’ancienne Poste centrale de la rue du Louvre dans le 1er arrondissement, 82 chambres, deux restaurants dont un sur la terrasse, commerces (printemps 2020)
  • Ouverture par le group LOV d’un hôtel de charme sous l’enseigne Airelles Collection, avec 23 chambres au 12 rue de l’Indépendance américaine à Versailles, dans les bâtiments XVIIe des Grand et Petit Contrôle et dans le Pavillon des premières cent marches, avec vue sur l’Orangerie du château et la pièce d’eau des Suisses ; un restaurant d’Alain Ducasse complètera l’offre (printemps 2020)
  • Transformation par les architectes japonais Sejima et Nishizawo de l’ancien grand magasin de la Samaritaine en un hôtel de luxe, le Cheval Blanc, avec 72 chambres et suites avec vue sur la Seine, un espace culturel, un restaurant avec terrasse paysagée et des boutiques (avril 2020)
  • Réouverture après rénovation complète, de plus de 3 ans, du Pullman Paris Montparnasse**** (957 chambres) avec une terrasse sur le toit du 25e étage à 116 m de hauteur (mai 2020)
  • Ouverture par le groupe Goralska d’un hôtel composé de 25 suites dans le quartier Castiglione / Vendôme, demande de classement 5* (2020)
  • Ouverture d’un hôtel/hostel Jo&Joe au 61 rue de Buzenval dans le 20e arrondissement, avec 160 lits et un toit-terrasse festif (2020)
  • Ouverture au 24-30 boulevard Pasteur dans le 15e arrondissement de l’hôtel M, 4* avec 50 chambres (2020)
  • Ouverture du premier hôtel parisien Bulgari, propriété du groupe LVMH, au 30 avenue George V, avec 76 chambres et suite, piscine de 25 mètres, classement attendu 5* (fin 2020)
  • Ouverture du premier hôtel haut de gamme Kimpton à Paris par le groupe InterContinental Hotels, à proximité de l’Opéra Garnier, avec 149 chambres et suites, spa & fitness, espace séminaire et vue panoramique (2020)
  • Ouverture d’un hôtel MGallery by Sofitel décoré par Philippe Starck des 17e au 27e étages de l’une des tours Duo de Jean Nouvel dans le 13e arrondissement avec 139 chambres, skybar et restaurant (2020)
  • Ouverture dans la tour Morland d’un hôtel 4* de 161 chambres et d’un hébergement pour jeunes de 404 lits (2020)
  • Ouverture d’un Mama Shelter de 211 chambres à La Défense. L’hôtel proposera des salles de réunion et 2 restaurants dont un en rooftop avec vue sur la Seine (2020)
  • Ouverture au Domaine Montcel à Jouy en Josas, à proximité de Versailles, d’un lieu de séminaire de 14 hectares avec 180 chambres, piscine, restaurant, et 3 000 m² de salles de réunion (2020)
  • Création au 47 rue Vieille du Temple dans le Marais d’une résidence hôtelière de luxe de 12 appartements dans l’hôtel particulier historique Amelot de Bisseuil, bâtiment classé du XVe siècle, avec spa et restaurant (2020)
  • Ouverture d’un hôtel Ibis Style 3* de 185 chambres au 18 avenue de la Porte d’Italie (2020)
  • Ouverture à proximité de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle d’un hôtel Hyatt Place de 309 chambres et d’une résidence hôtelière Hyatt House de 121 appartements, avec salles de conférence, bar, restaurant, piscine et fitness (2e semestre 2020)
  • Ouverture d’un hébergement pour jeunes de 152 lits à L’Usine des cinq sens, nouveau lieu multidisciplinaire dans une ancienne usine du 16e arrondissement en bord de Seine (fin 2020)
  • Ouverture par le groupe Elegancia d’un hôtel de 42 chambres dans le quartier latin, demande de classement 4* (fin 2020)
  • Ouverture de deux hôtels Sheraton et Moxy pour un total de 850 chambres dans les deux tours des Mercuriales à la Porte de Bagnolet ; le projet inclut un centre de conférences et des restaurants (fin 2020)
2021
  • Ouverture par le groupe Hilton, proche de la Porte de la Villette, face au canal, d’un Hilton Garden Inn de 92 chambres, salles de séminaire, restaurant « Babette », salle de fitness ; demande de classement 4* (2021)
  • Ouverture d’un second hostel Les Piaules avec 192 lits et un bar restaurant en rooftop, sur la place de la Nation (début 2021)
  • Ouverture d’un hôtel Life au 11 rue Béranger dans le 3e arrondissement, proche de la place de la République. Architecture par le cabinet Wilmotte, bar et restaurant panoramiques sur le toit (2021)
  • Ouverture d’un hôtel de 200 chambres à la gare d’Austerlitz, demande de classement 2* (2021)
  • Ouverture rive droite d’un deuxième hôtel French Theory (2021)
  • Ouverture à La Défense d’un hôtel Okko avec 184 chambres et salles de réunion (2021)
  • Ouverture à La Défense d’une résidence hôtelière StayCity avec 216 appartements ainsi que des salles de réunion (2021)
  • Ouverture à Meudon d’un hôtel Okko (2021)
  • Ouverture par le footballeur Cristiano Ronaldo et le groupe Pestana d’un hôtel CR7 de 210 chambres situé rive gauche à proximité de la gare d’Austerlitz et de la gare de Lyon. Demande de classement 4* (2021)
  • Ouverture par le groupe Elegancia d’un hôtel de 91 chambres à Montreuil, demande de classement 4* (fin 2021)
2022
  • Ouverture d’un So Sofitel au 150 avenue des Champs-Élysées avec 100 chambres, spa, rooftop panoramique avec piscine 25 x 7 m, bar et restaurant ; demande de classement 5* (2022)
  • Ouverture d’un hôtel Radisson Collection Hotels & Suites dans l’une des tours Sisters, dessinées par Christian de Portzamparc à La Défense, avec 354 chambres et sky bar (2022)
  • Ouverture au 198 rue d’Aubervilliers d’un hôtel 3* de 125 chambres et d’un hébergement pour jeunes de 224 lits (2022)
  • Ouverture de deux hôtels dans la tour Pleyel à Saint-Denis, soit 700 chambres en 3* et 4*, piscine, bar panoramique, centre de conférences et restaurants (2022)
2023
  • Ouverture de SLO Living Hostel face à la Halle Freyssinet dans le 13e arrondissement, avec 179 lits (2023)
  • Ouverture à la pointe de l’île Seguin d’un hôtel de luxe de 220 chambres, avec bar, restaurant, piscine et spa, sur le thème de l’art contemporain : concept une chambre / une œuvre (2023)
  • Ouverture du premier hôtel en Europe du groupe 1 Hotels face à la Halle Freyssinet dans le 13e arrondissement, sur des valeurs de développement durable, avec 140 chambres, café, salle de sport, spa et fleuriste (2023)
  • Ouverture boulevard Pershing à la Porte Maillot d’un hôtel 4* de 250 chambres (2023)
2024 et au-delà
  • Ouverture à la Porte de Pantin d’un hôtel du groupe Louvre Hotels avec 109 chambres accessibles dont certaines médicalisées pour l’accueil de personnes lourdement handicapées, au sein d’un complexe handisport (été 2024)
  • Ouverture d’un hôtel 4* de 120 chambres dans la tour Triangle à la porte de Versailles (2024)
  • Ouverture de trois hôtels du groupe InterContinental dans la tour des Jardins de l’Arche à La Défense, sous les enseignes Holiday Inn, Staybridge Suites et Crowne Plaza. Au total, 718 chambres, spa et piscine, restaurant, boutiques et rooftop à 200 mètres de haut (2024)
  • Ouverture par le groupe Helzéar d’une résidence hôtelière au 7 rue des Grands-Augustins dans le 6e arrondissement, à l’adresse où en 1937 Picasso peignit Guernica (date à définir)
  • Ouverture rue de Grenelle à Saint-Germain-des-Prés ainsi que rue Saint-Roch de deux boutique hotels par la marque Zadig et Voltaire, avec restaurants et boutiques, sur un concept de confidentialité et d’exclusivité (date à définir)
  • Ouverture au pied de la butte Montmartre dans le 18e arrondissement d’un ensemble d’appartements avec services hôteliers (date à définir)
  • Ouverture par le groupe Hilton à Marne-la-Vallée, à proximité de Disneyland® Paris, d’un Hilton Garden Inn (date à définir)
  • Ouverture à Saint-Ouen au cœur des Puces d’un hôtel de 170 chambres (date à définir)
  • Ouverture à Saint-Ouen d’un hôtel écocitoyen, nom de code 11Bauer (date à définir)
  • Ouverture rue Jean Goujon dans le 8e arrondissement d’un hôtel de luxe de 13 chambres, dans un hôtel particulier classé de 1907 aménagé par Jean-Michel Wilmotte (date à définir)
  • Ouverture d’un hôtel 5* au 3 rue Laromiguière dans le 5e arrondissement, avec 80 chambres, spa, piscine et restaurant (date à définir)
  • Ouverture après transformation de l’ancien Hôtel du 7e art, renommé hôtel Charles V, au 20 rue Saint-Paul dans le Marais. Demande de classement 4* (date à définir)
  • Ouverture d’un ensemble de suites hôtelières de luxe dans l’hôtel Gulbenkian, ainsi que d’un centre d’exposition, au 51 avenue d’Iéna dans le 16e arrondissement (date à définir)
  • Ouverture d’un So Sofitel de 147 chambres et d’une auberge de jeunesse de 400 lits dans l’ancienne tour Morland, dans le 4e arrondissement (date à définir)
  • Ouverture d’un hôtel de luxe dans l’une des tours jumelles de l’Hermitage à la Défense (date à définir)
  • Ouverture d’un hôtel de 169 chambres dans le quartier latin, au 7 rue Lacépède / 18 rue Larrey avec restaurant et piscine, demande de classement 4* (date à définir)
  • Ouverture d’un hôtel de 123 chambres au 16 avenue d’Eylau dans le 16e arrondissement, proche du Trocadéro ; demande de classement 4* (date à définir)
  • Ouverture d’un MOB Hotel à proximité de la gare de l’Est (date à définir)
  • Ouverture au 8 rue Armand Carrel dans le 19e à proximité des Buttes Chaumont d’un hôtel pour sportifs amateurs ou professionnels (date à définir)
  • Ouverture d’un hostel au 48 rue Sedaine dans le 11e arrondissement (date à définir)
  • Ouverture d’un hôtel Ibis Styles 4* de 120 chambres à Romainville, à proximité du village de marques Paddock Paris et du canal de l’Ourcq (date à définir)
  • Ouverture au 59 avenue de Ségur dans le 7e arrondissement d’un hôtel contemporain de 54 chambres, demande de classification 4* (date à définir)
Fermetures pour rénovation
  • Fermeture pour rénovation complète de l’hôtel Wallace dans le 15e arrondissement (jusqu’à fin 2019)
  • Fermeture pour changement de thème de l’hôtel New York à Disneyland®Paris, réouverture sous le nom The Art of Marvel (en 2020)
  • Fermeture pour travaux de l’hôtel Lotti**** ; réouverture au sein du groupe Costes, demande de classement 5* (date de réouverture à confirmer)
  • Fermeture pour rénovation intégrale de l’hôtel Nord et Champagne** au 11 rue de Chabrol, proche de la gare de l’Est. A la réouverture, l’hôtel proposera 39 chambres (date à confirmer)
  • Fermeture pour rénovation de l’hôtel Méridional dans le 17e arrondissement. De 38 chambres l’hôtel passera à 33 (printemps 2019 jusqu’à début 2020)
Rénovations sans fermeture
  • Rénovation de l’hôtel Scribe (jusqu’à l’automne 2019)
  • Extension de 36 chambres à l’hôtel Snob (fin 2020)
  • Rénovation complète de l’InterContinental Paris – Le Grand (jusqu’à janvier 2021). 185 chambres déjà rénovées ainsi que les salons de réception et salles de réunion restent ouverts
  • Travaux de rénovation au Normandy Hotel (jusqu’en 2021)

Source: Office du Tourisme et des Congrès de Paris

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire