Compliqué de trouver une chambre d'hôtel sur La Rochelle cet été. Au mois d'août, les hôtels de la ville figurant dans le panel Umih - Olakala ont vu leur taux d'occupation progresser en moyenne de 3 points et atteindre 92,9 % en août. Leur prix moyen a atteint 94,3 euros, en hausse de +8,7 %, tandis que leur RevPar se montait à 87,6 euros, en hausse de +12,4%. Une vue du Kyriad La Rochelle, numéro 1 de la ville selon les avis TripAdvisor.

La haute saison estivale 2018 a vu le marché hôtelier définitivement basculer dans une croissance rentable sur la grande majorité des destinations. La progression des prix moyens et des RevPar a même surpassé celle des taux d'occupation, contrairement à ce que l'on observait lors de l'été 2017.

Selon l'observatoire Umih -Olakala, la fréquentation a enregistré une progression de 1,7 points en juillet et de 1,8 points en août pour atteindre 72,1 % en août. Les plus forts accroissements étant à porter au crédit des segments Moyen de Gamme (+3,4 points en août, à 73,5 %) et Haut de Gamme (+5,5 points, à 76,6 %). A contrario, le Super Economique recule de 2,1 points, à 70,2 %.

La hausse des tarifs encaissés est encore plus spectaculaire, avec une augmentation du prix moyen de +4,9 % (à 94,9 euros) en août et de +7,5 % pour le RevPar (à 68,5 euros). Une hausse constatée sur tous les segments, y compris dans le Super Economique, dont les prix moyens grimpent de 5 %, à 47,6 euros.

Toutes destinations confondues, Paris surperforme à nouveau le marché hôtelier français, tant en juillet qu'en août. Non content d'enregistrer en août une hausse de leur taux d'occupation de 8,8 points à 78,2 %, les hôteliers ont saisi l'occasion d'augmenter fortement leur prix moyen : de + 9,7 % en août, à 137,4 euros. L'addition de ces deux hausses conduit la capitale française à une progression record de son RevPar, à +22,6 % par rapport à 107,5 euros. Le Haut de Gamme parisien fait encore plus fort, avec un prix moyen en hausse de +8,6 % à 227 euros et un RevPar, en hausse de +23,6 %, à 174,5 euros, pour un taux d'occupation s'élevant de 8,2 points, à 78,2 %.

Olakala enregistre malgré tout des reculs de fréquentation plus ou moins marqués dans une vingtaine de destinations régionales (Marseille, Bourges, Châteauroux, Tours, Avignon, Dax, Albi...). Sans pour autant que les prix moyens en soient affectés, à quelques exceptions près (Tulle-Brive la Gaillarde, Carcassonne, Rodez, Nîmes, Albi).

Si l'on raisonne cette fois en cumul d'activité sur huit mois, de janvier à août 2018, on constate une progression des prix moyens (+4,4 % en moyenne, et même +6,4 % à Paris), contrairement à la même période de 2017, où ils demeuraient en baisse (de -0,5 % à - 5 % selon les segments).

Aucun doute désormais, tous les indicateurs sont au vert pour l'hôtellerie française. Rendez-vous en fin d'année pour une analyse affinée des performances selon les gammes, les modes de gestion des établissements et les typologies de clientèles.

Le gouvernement pour sa part a jugé très satisfaisant le bilan touristique pour le premier semestre 2018 et la saison estivale, "du fait de la bonne dynamique des arrivées internationales, malgré un ralentissement de la fréquentation des touristes français en juillet" commente-t-il. Au total, sur les huit premiers mois de 2018, la fréquentation touristique progresse de 2,3 %, soutenue par la demande étrangère (+ 6,3 %) et de manière beaucoup plus modérée par la demande intérieure (+ 0,6 %).

Les chiffres du mois d’août de l’observatoire Umih – Okakala
Les chiffres du mois de juillet
Le cumul de l’activité de janvier à août 2018
Les chiffres du mois d’août et de la période janvier-août 2018 de l’observatoire In Extenso

Définitions
TO = Taux d’Occupation
Prix Moyen (ou RMC) = Recette Moyenne par Chambre louée (recettes d’hébergement hors petit déjeuner et autres prestations)
RevPAR = Revenu moyen par chambre disponible
Les statistiques portent exclusivement sur les recettes d’hébergement

Les résultats par régions et grandes villes
201808-Observatoire_UMIH-1

 

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire