Frigo connecté contenant sandwichs, boissons, salades, yaourts et fruits, micro-ondes, machine à café, poubelle... Ce meuble modulable Living Room s'installe dans l'espace de restauration mis à disposition par l'employeur. Ce local est obligatoire pour toutes les entreprises de plus de 25 salariés.

Les titres restaurants qui dominaient jusque là le marché des PME auront désormais un concurrent de taille en France. Elior Group, l'un des leaders mondiaux de la restauration collective et de concession, se fait fort, en effet, d'offrir aux entreprises de 10 salariés et plus une offre de restauration sur mesure à un tarif ultra compétitif pour l'employé comme pour l'employeur : autour de 4 euros pour ce dernier (pour un repas à deux composantes entrée + plat ou plat + dessert), et de 5 euros pour son patron.

Comment Elior s'y prend-t-il ? En livrant quotidiennement des plats chauds ou froids préparés dans l'une de ses 1 200 cuisines en France, celles qui servent ses restaurants sous contrat. Une organisation déjà éprouvée dans la restauration scolaire : à partir d'une cuisine centrale concédée par une commune, l'entreprise fournit en repas des dizaines d'autres collectivités.

Mais pour livrer, encore faut-il commander ! Et c'est là que les nouvelles technologies numériques trouvent un nouveau domaine d'application. L'entreprise cliente de son concept de restauration sur le lieu de travail baptisé "The Living Room" est en effet connectée à l'ensemble du réseau de cuisines Elior.

Les entreprises clientes et leurs salariés accèdent ainsi via une plate-forme internet à une offre complète, du petit déjeuner au dîner à emporter, renouvelée quotidiennement. Pour le déjeuner par exemple, entre 9h30 et 11h30, les salariés commandent en ligne d'un PC ou d'un smartphone ou accèdent à leur restaurant connecté installé sur leur lieu de travail.

Entre 11h30 et 12 h, un chef Elior prépare les repas en cuisine, puis un équipier responsable Living Room livre dans la demi-heure les plats dans des lunchboxes réutilisables. Si le contrat prévoit, il s'occupera également du nettoyage de l'espace The Living Room. Celui-ci est articulé autour d'un meuble de service comprenant entre autres un frigo connecté qui permet de se restaurer au cours de la journée et d'emporter même des plats le soir.

Elior a de grandes ambitions sur ce marché de 140 000 entreprises de 10 à 250 salariés, estimé selon le groupe à 7 milliards d'euros, dont 5,5 milliards aujourd'hui préemptés par les titres restaurants. Dès le lancement officiel début juin, le concept The Living Room comptait déjà 50 entreprises clientes.

Le site internet et le logo de l’offre

La lunch box en positions ouverte et fermée
Astucieuse cette LunchBox et un tantinet écolo, elle est réutilisable
Une gamme renouvelée quotidiennement de plus de trois entrées, trois plats et trois desserts

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire