Un véhicule isotherme d'Excellents Excédents. L'association collecte les excédents auprès d'établissements de restauration, les rassemble dans son entrepôt frigorifique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et livre ensuite des repas "à haute valeur ajoutée solidaire et environnementale".

Le leader européen de la restauration sous contrat anticipe dès maintenant la future ordonnance de 2019 qui étendra à la restauration collective l'obligation du don des invendus alimentaires. Elior France vient en effet de nouer un partenariat de long terme avec l’entreprise sociale et solidaire Excellents Excédents.

La convention signée entre les partenaires prévoit de redistribuer à des associations caritatives les repas non consommés issus de la cuisine centrale de Villeneuve-la-Garenne gérée par Elior. Située dans l’Esat Evelyne Conte (Etablissement et Service d'Aide par le Travail), cette cuisine élabore 1 000 repas par jour pour l’Entraide Universitaire, association dont les établissements prennent en charge les personnes en situation de handicap.

L’entreprise d’économie sociale et solidaire Excellents Excédents prend en charge les excédents alimentaires et valorise les surplus de production en les redistribuant à des associations d’aide alimentaire. Les plats cuisinés mais non livrés par Elior sont donnés à Excellents Excédents, qui les récupère chaque vendredi, dans le strict respect des règles sanitaires de la chaîne du froid et de la traçabilité des produits jusqu’au receveur.

Après cette première étape pour le marché santé d’Elior, l'objectif du groupe est d’étendre ce partenariat à d’autres établissements médico-sociaux ainsi qu’à d’autres cuisines.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est l’un des quatre leviers de la stratégie RSE d’Elior Group le Positive Foodprint Plan, et redistribuer des repas cuisinés et équilibrés y contribue.

Pour Elior, ce partenariat répond à plusieurs objectifs : réduire le gaspillage par le don des repas non distribués et limiter la quantité de biodéchets, transmettre un message positif aux équipes en valorisant leur travail et contribuer à un projet d’économie sociale, solidaire et circulaire.

Pierre Knoché, directeur général des marchés enseignement et santé d’Elior France

« Nos équipes sont fières de contribuer à un projet solidaire et à la réduction du gaspillage alimentaire.

Le don alimentaire dans l’univers médico-social étant encore rare, ce partenariat avec Excellents Excédents nous permet de montrer qu’il est possible en restauration collective de redistribuer ses invendus dans le respect des règles d’hygiène. »

Anne Tison, responsable des partenariats donateurs d’Excellents Excédents

« Grâce à ces dons, que nous mutualisons avec ceux d’autres donateurs, nous distribuons plus d’une centaine de repas chaque jour.

Cette redistribution nous permet d’éviter plus d’une tonne de gaspillage par mois tout en proposant des repas équilibrés et savoureux aux convives de nos receveurs. »

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire