La restauration d'entreprise s'ouvre aux nouveaux modes de restauration rapide. Elior a ainsi installé son premier food truck Twenty au sein de la Technopole Inovallée, près de Grenoble. au coeur de son offre alimentaire, un sandwich à composer soi-même parmi 20 ingrédients et 20 pains spéciaux.

Le groupe de restauration collective et de restauration de concession a publié mardi 30 mai des résultats semestriels en hausse et a confirmé ses perspectives annuelles.

Elior Group a enregistré au titre du premier semestre (allant du 1er octobre 2016 au 31 mars 2017) un chiffre d'affaires de 3,213 millions, en progression +10,0% dont +4,2% de croissance organique hors sorties volontaires de contrats. Son Ebitda retraité s'élève à 255 millions d'euros (+17,9%), correspondant à un taux de marge d'Ebitda retraité de 7,9% (+50 points de base). Le résultat net part du groupe atteint pour sa part 58 millions d'euros, en progression de +44 %.

Pour le second semestre, Elior table en restauration collective et services sur une poursuite de la croissance organique et externe en Amérique du Nord et sur une accélération de la croissance au Royaume–Uni. Il prévoit cependant un impact dilutif des acquisitions, notamment en raison de leur forte exposition au marché de l'enseignement, un effet calendaire défavorable, et une pression accrue de l'inflation des coûts de personnel ou de matières premières dans certains pays, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Dans la restauration de concession, la performance au second semestre devrait refléter le bonnes tendances de trafic durant la saison d’été (notamment en Espagne, au Portugal et en Amérique) ainsi qu'une une base de comparaison plus favorable en France, avec toutefois la poursuite de l’effet négatif des renouvellements de contrats sur autoroutes ainsi que la fermeture des derniers points de vente opérés à l’aéroport de Nice en juin.

Olivier Dubois, le directeur financier, a déclaré lors d'une conférence téléphonique que le chiffre d'affaires d'Elior devrait atteindre 6,4 à 6,5 milliards d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2016-2017, en ligne avec l'objectif de 7 à 8 milliards pour 2020.

Philippe Salle, président-directeur général d’EliorGroup , commente :
« Elior Group a connu un bon 1er semestre, avec une performance en ligne avec nos prévisions. La croissance organique – hors sorties volontaires de contrats – s’est accélérée au deuxième trimestre. En restauration collective, elle a bénéficié d’un effet calendaire globalement favorable et du dynamisme de l’activité, principalement aux États-Unis.
En restauration de concession, elle reste soutenue à l’international. La rentabilité de nos opérations a progressé de 50 points de base en un an, bénéficiant de la croissance, des actions mises en œuvre dans le cadre du plan Tsubaki (notamment les sorties volontaires de contrats) et d’une saisonnalité favorable au 1er semestre dans le secteur de l’enseignement,où nous avons réalisé des acquisitions significatives à la fin de l’exercice2015-2016.
Nous sommes confiants dans les perspectives de développement du Groupe et confirmons nos objectifs financiers pour l’ensemble de l’exercice
. »

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire