A la fin du premier trimestre 2018, l'Insee recensait près de 1,1 million de salariés dans la branche, soit 38 300 de plus qu'il y a 1 an. 27 % des créations sur les 12 derniers mois recensées dans le secteur privé proviennent de l'Hébergement Restauration. Photo Auremar.

Avec 12 900 emplois créés entre janvier et mars 2018, soit une progression de +1,2 % (après + 0,8 % entre octobre et décembre 2017), la création d'emploi salarié continue de progresser fortement dans l'Hébergement Restauration.

Au sein de la branche, la Restauration continue de mois en mois, à embaucher à tour de bras (8 300 salarié supplémentaires sur le premier trimestre, + 1 %). Mais la croissance la plus forte est à porter, une fois n'est pas coutume, au crédit des hébergements touristiques collectifs. Avec 4 500 emplois créer dans la période, la hausse de ses effectifs atteint +1,7 %. Il faut remonter au 1er trimestre 2008 pour trouver une hausse légèrement plus forte (4 700 nouveaux collaborateurs, soit + 1,8 %).

Cette performance en recrutement est d'autant plus remarquable que dans la même période le rythme de création s'est essoufflé dans l'ensemble de l'économie française, ne progressant plus que + 0,2 % dans le secteur privé (47 700 créations), après avoir atteint +0,6 % au quatrième trimestre 2017.

Trois facteurs économiques soutiennent ces créations dans les HCR : la bonne santé du marché au premier trimestre (CA en progression dans la Restauration, TO et prix moyens en hausse dans les Hébergements), les anticipations d'embauches et le flux de nouvelles entreprises qui ne cesse lui aussi de s'amplifier.

Il s'est ainsi créé plus de 14 000 entreprises entre janvier et mai 2018 et plus de 32 500 au cours des 12 derniers mois. Un record historique conforté par le recul, en parallèle, des défaillances d'entreprises (moins de 2000 au premier trimestre 2018). Ces nouvelles entreprises de la branche dynamisent démographie des salariés. En effet, 13 % d'entre elles, selon l'Insee et l'Acoss, démarre leur activité avec au moins un nouveau salarié. Et elles créent pour l'occasion 2,8 emplois salariés en moyenne (lire notre article du 29 janvier 2018).

Les journées de grève dans le transport aérien et surtout ferroviaire et les mauvaises conditions climatiques remettront-t-elles en cause les acquis de ce premier trimestre ? Il est trop tôt pour l'affirmer faute de données suffisantes, même si ça et là, des opérateurs font état de fortes baisses de fréquentation. Les seules chiffres disponibles à la date du 15 juin indiquent un maintien de l'activité hôtelière en avril (TO stables sauf dans l'Economique et RevPar en forte progresssion) et un nombre toujours élevé de créations d'entreprises en avril (2 673) et en mai (3 085).

Le nombre d’emplois créés au premier trimestre 2018
Le nombre d’emplois créés sur 12 mois entre le 2ème trimestre 2017 et le 1er trimestre 2018

Données corrigées des variations saisonnières en fin de trimestre : niveau d’emploi
Champ : France (hors Mayotte), personnes de 15 ans ou pluS
Source : Insee, estimations d’emploi ; estimations trimestrielles Acoss-Urssaf, Dares, Insee

Source Insee-Dares – traitement HR-infos
Méthodologie

Les estimations d’emploi trimestrielles sont établies par l’Insee à partir des fichiers Urssaf (source Epure) sur les secteurs principalement marchands et non marchands privés ; elles s’appuient aussi sur une estimation de l’emploi intérimaire réalisée par la Dares à partir des relevés mensuels de contrats de travail établis par Pôle emploi, mais également, depuis le deuxième trimestre 2016, à partir des déclarations sociales nominatives (DSN) pour plusieurs grandes entreprises de travail temporaire.
Cette Informations Rapides de l’Insee est publiée en partenariat avec la Dares. L’Acoss publie également des estimations d’emploi sur son propre champ. Cette publication intervient le même jour et à la même heure que celle de l’Insee et de la Dares. Elle est disponible sur le site Internet de l’Acoss.
Révisions : d’une publication à l’autre, les chiffres des trimestres précédents peuvent être révisés notamment à la suite d’une expertise complémentaire de la source Urssaf, réalisée par l’Insee.

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire