Situé dans une tour de verre dominant la ville de Budva, plus importante station balnéaire du Montenegro, la terrasse d'un appartement de la résidence premium Tre Can géré désormais par Pierre & Vacances.

Le leader des résidences de tourisme en Europe, qui fête cette année ses 50 ans, accroît son offre à l’étranger et ouvre quatre nouvelles destinations, avec la gestion de nouvelles résidences au Monténégro, en Crète, à Madère et à Malte. Aujourd'hui, la marque compte plus 130 résidences et villages à l'étranger, sur un total de 280 destinations.

Pierre & Vacances est aujourd'hui présent dans une dizaine de pays, dont la France (métropole, Antilles), l'Allemagne et l'Autriche (avec des aparhotels), la Grèce, le Portugal, l'Italie, Croatie, l'Ile Maurice et l' Espagne, sa deuxième destination par ordre d'importante. C'est dans la péninsule ibérique que le groupe de Gérard Brémond a réalisé sa première implantation internationale en 2005. Il y compte aujourd'hui 46 structures prévoit à l'horizon 2021 d'en ouvrir 20 supplémentaires.

« Nous avons ouvert notre premier site en Espagne en 2005 dans la région de la Catalogne, sur la Costa Dorada. En 2009, nous y comptions déjà 7 résidences et villages pour atteindre en 2017, 35 sites Pierre & Vacances et 11 en mandat de commercialisation », déclare Pascale Roque, directrice générale Pierre & Vacances Tourisme.

Ce développement international se fera également par contrats de management. C'est ainsi que le groupe a repris en 2007 la gestion, l’exploitation et la commercialisation de la résidence premium Crvena Luka Hotel & Resort**** située en Croatie dans la région de Zadar.

« Le contrat de management est un modèle que nous souhaitons développer rapidement, notamment avec notre offre premium. Nous avons pour objectif d’ici 4 ans de signer 7 à 10 contrats de gestion et notamment sur des marchés où notre marque n’est pas encore présente comme la Suisse, l’Allemagne ou bien l’Autriche », précise Pascale Roque.

Par ailleurs, le groupe a dévoilé mi-juin, sa marque Sunparks dédiée au marché chinois qui se substituera à celle de Center Parcs pour développer des complexes de loisirs en partenariat avec le conglomérat HNA Tourism Group (actionnaire du groupe P & V depuis mars 2016 à hauteur de 9,9 %).

> Cinq projets sont lancés en Chine : deux Sunparks de 1000 et 800 appartements et cottages, et trois autres unités de 500 à 600 hébergements (dont un à la montagne), sous la marque Pierre & Vacances (500 à 600 hébergements). Le potentiel chinois des résidences est estimé à au moins 50.

Perte nette au premier semestre 2017, objectif de résultat maintenu

Pierre & Vacances a accentué ses pertes au 1er semestre 2016/2017 mais a confirmé son objectif de croissance sensible du résultat opérationnel courant annuel, hors coûts de ses Villages Nature.

Structurellement déficitaires au 1er semestre en raison de la saisonnalité des activités touristiques, ces résultats accusent une perte nette de 105,9 millions d’euros pour la période du 1er octobre 2016 au 31 mars 2017, contre une perte de 75,5 millions un an plus tôt.

Ce résultat est impacté notamment par l’intégration des coûts complémentaires de construction de Villages Nature (-10 millions d’euros), liés en particulier au décalage d’ouverture à août 2017.

Il est également pénalisé par la saisonnalité des activités immobilières liée au développement des opérations de rénovation de Domaines Center Parcs en Allemagne, Pays-Bas et Belgique.

Leur contribution devrait être concentrée sur le 2ème semestre, alors que les coûts liés aux structures internationales représentent -4 millions d’euros au 1er semestre, précise dans un communiqué le spécialiste européen des résidences de tourisme.

Le groupe souligne également que ce premier semestre n’est pas représentatif en raison du décalage au deuxième semestre des vacances scolaires de printemps en France.

Compte tenu du portefeuille de réservations à date, le chiffre d’affaires des activités touristiques devrait être en croissance à données comparables au 3ème trimestre de l’exercice 2016/17 par rapport au 3ème trimestre de l’exercice précédent, précise-t-il.

Pierre & Vacances vise un chiffre d’affaires 2016/17 d’environ 200 millions d’euros (pour le volet immobilier), en croissance sur l’ensemble de l’exercice (614,7 millions au S1).

L’action du groupe a progressé de 26,5% depuis le début de l’année, portant sa capitalisation boursière à 470 millions d’euros après une hausse de 28,8% en 2016. (Reuters).

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire