Une vue du restaurant de Mondeville (Calvados). Un premier projet de cession de la chaîne avait été confié en 2015 à la banque d'investissement DC Advisory. Les attentats de novembre 2015 avait conduit à suspendre son processus.

Les actionnaires de Buffalo Grill sont entrés en négociations exclusives avec le fonds britannique de capital investissementTDR Capital en vue de céder l'enseigne, a indiqué lundi 16 octobre dans un communiqué la chaîne française leader sur le segment de la restauration grill.

"Les actionnaires de Buffalo Grill (Abénex Capital, Nixen et l'ensemble des actionnaires minoritaires) sont entrés en négociation exclusive avec TDR Capital en vue de la cession de leurs participations dans l'entreprise. Cette transaction éventuelle est soumise à la consultation des représentants du personnel du groupe Buffalo Grill ainsi qu'à l'approbation des autorités de la concurrence", écrit Buffalo Grill, confirmant une information du quotidien économique Les Echos.

Le fonds TDR Capital contrôle notamment le réseau britannique de pubs Stonegate Pub Company (700 établissements environ) et avait développé la chaîne Pizza Express outre-Manche également, entre 2003 et 2006.

D'après Les Echos, les fonds Abénex Capital (majoritaire) et Nixen Partners ont accepté de céder le numéro un français des grillades (532 millions d'euros de volume d'affaires l'an dernier) "pour une valeur d'entreprise d'environ 400 millions d'euros".

La chaîne Buffalo Grill compte 350 restaurants en France, dont une centaine de franchise. Pour amplifier son expansion, Buffalo Grill a déjà mis en place, en mars dernier, un nouveau financement avec un pool bancaire pour un montant total de 45 millions d'euros.

Créé en 1980 par Christian Picard sur le modèle américain du steakhouse, le groupe avait été racheté en septembre 2008 par le fonds d’investissement Abenex Capital (en tant qu’actionnaire majoritaire), la société de gestion de portefeuille Nixen Partners et plus de deux cents cadres de l’entreprise.

Le vendeur à l'époque était le fonds américain Colony Capital, dirigé alors par Sébastien Bazin, qui avait acquis 83 % de la société en 2005. En 2006, le futur patron d'AccorHotels, spécialiste de l'externalisation des murs, réalisait une transaction de cession-bail avec la foncière Klépierre sur 128 restaurants puis 157 dans un second temps.

Buffalo Grill a réalisé l’an dernier un volume d’affaires sous enseigne de 532 millions d’euros (vs 527 M€ en 2015, avec 335 restaurants dont 95 en franche), avec un excédent brut d’exploitation qui avoisinerait 50 millions d’euros cette année.
Pour accélérer son développement,  l’entreprise avait mis en place en mars 2017 un nouveau financement avec un pool bancaire pour un montant total de 45 millions d’euros.
L’enseigne escompte ouvrir 15 à 18 établissements cette année. Elle a ouvert à la mi septembre son 350e établissement à Bailly-Romainvilliers, en Seine-et-Marne. Une centaine d’entre eux sont exploités en franchise.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire