Le four mixte éco-conçu Zenith de Bourgeois est désormais disponible dans une gamme complète de 11 modèles.

L’industrie française de la grande cuisine récompensé au plus haut niveau. Décerné par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement et par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), ce prix met en exergue les progrès accomplis « dans le sens du développement durable et de la réduction des impacts environnementaux tout au long du cycle de vie du produit : le four mixte Zénith de Bourgeois.
. Il consacre la démarche d’éco-conception (déjà certifiée par l’Afnor) engagée par le seul industriel français spécialisé dans la fabrication de fours mixtes professionnel.

Primé dans la catégorie Prix Ecoproduit pour le développement durable 2010

Texte officiel présentant les caractères justifiant la distinction

«Le four Zénith de Bourgeois intègre plus de soixante années de savoir-faire dans le domaine de la cuisson. Il est le fruit d’une volonté de recherche et de développement orientée vers des produits plus économiques, plus performants, plus fiables et plus respectueux des personnes et de l’environnement.

Bourgeois est le premier fabricant d’équipements de grande cuisine à s’être engagé dans une démarche globale d’éco-conception. L’entreprise s’est fait accompagner par le CETIM et s’est entourée de compétences de laboratoires spécialisés comme le CETIAT. Le four Zénith est aujourd’hui le seul four mixte du marché à avoir obtenu la certification « éco-conception» (délivrée par le CETIM selon la norme prNF 01-005). Il s’adresse au secteur des entreprises de restauration, pour lesquelles les dépenses d’énergie constituent le quatrième poste de charges.

L’objectif visé consistait à améliorer le rendement des appareils, à réduire leur consommation en énergie mais aussi à mieux informer l’utilisateur. Aux innovations techniques en matière d’isolation et de régulation s’ajoute un compteur des consommations, qui permet à l’utilisateur de suivre ses consommations (lesquelles dépendent du mode de cuisson choisi).

La démarche d’éco-conception a également permis de prendre en compte d’autres aspects environnementaux, comme la réduction du bruit et de l’humidité dans l’espace de travail, l’augmentation du taux de recyclabilité en fin de vie, ou encore la mise au point d’un produit de lavage 100% biodégradable. »

———————

Un président heureux mais ….

.

Guy Babolat, le président de Bourgeois, l’avouait après coup : il ne s’y attendait pas ! La concurrence était vive pour décrocher cette distinction recherchée, de nombreuses entreprises avaient déposé leur candidature. Il était donc particulièrement heureux de ce prix pour la société coopérative Bourgeois.

Guy Babolat a néanmoins souligné auprès de la ministre de l’environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet, combien les critères de développement durable et de performances énergétiques sont encore absents des appels d’offre, et particulièrement de la commande publique. Et quand des critères y figurent, ils ne sont pas toujours pertinents. Et le patron de Bourgeois de prendre l’exemple d’une collectivité qui croyant bien faire en établissant un critère de puissance installée…

Pour sensibiliser les acheteurs publics et privés, Guy Babolat se félicite que le Syneg Syndicat National des Equipements de Grande cuisine), dont son entreprise est membre, ait pris l’initiative de travailler à l’ élaboration de fiches environnementales.

Celles-ci permettront de qualifier les performances environnementales et énergétiques des équipements de cuisine professionnelle à partir d’informations précises et fiables, et en fonction de cibles pour lesquelles ces appareils peuvent avoir un impact quantifiable.. L’acheteur sera ainsi en mesure de comparer les performances énergétiques des appareils soumissionnaires à un appel d’offres.

—————

Les toutes dernières installations de fours Zénith en France

– CFA de Blagnac (31)

– Lycée La Floride à Marseille (13)

– Cuisine sous vide de l’Institut Paul Bocuse à Dardilly (69)

– Lycée Hermite Charles à Dieuze (57)

– Restaurant « La Gaousse d’Ail » à St-Rémy de Provence (13)

– Messe des Officiers du 78ème RAA à La Valbonne (01)

———–

Pour en savoir plus sur la gamme

Le site internet du constructeur

L’article complet d’HR-infos

———————–

Texte : JFV

Film : ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

———–

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire