Faute d'une offre suffisante et visible, les clients consomment encore très peu de produits bio dans les restaurants. Les choses pourraient changer avec davantage de dialogue entre producteurs et restaurateurs et d'avantage de promotion vers le client final.

La Restauration bouderait-elle le bio ? Les produits alimentaires d'origine biologique restent à la traîne dans la consommation hors domicile. Alors que les Français leur consacrent aujourd'hui 3,5 % de la valeur de leurs achats alimentaires effectués pour leurs foyers, ils pèsent à peine 1,6 % des achats alimentaires de la Restauration hors domicile.

Selon les estimations de l'Agence Bio (le groupement d'intérêt public chargé de promouvoir l'agriculture biologique française), le marché du Bio dans la Restauration a pesé 411 millions d'euros (hors taxes) en 2016, dont 229 millions d'euros en restauration collective à caractère social et 182 millions en restauration commerciale, le vin bio pesant à lui 46 % du total. Un chiffre à comparer avec les quelque 26 milliards d'achats alimentaires passés au total par la Restauration.

Les ventes vers la RHD sont certes en progression de 6,75% par rapport à 2015. Mais dans la même période janvier-décembre 2016, tous les autres circuits de distribution ont affiché des taux de croissance à deux chiffres. Les ventes dans les magasins spécialisés bio ont ainsi progressé de +23,7 % l'an dernier (2,497 milliards d'euros), de +22,5 % dans les grandes surfaces (3,024 milliards d'euros), de +19,2 % chez les artisans-commerçants (326 millions d'euros) et encore de +15,1 % en vente directe (886 millions d'euros).

Pourquoi la Restauration a pris un tel retard ? Comment peut-elle le combler ? Questions que nous poserons au directeur de l'agence Bio, Florent Guhl. Son interview à lire dans notre newsletter du vendredi 2 juin.

Evolution du chiffre d’affaires Bio par circuits de distribution de 1999 à 2016

* Evaluée par enquête auprès des fournisseurs et des acheteurs depuis 2014

Le marché global du bio a pour la première fois dépassé les 7 milliards d’euros, en bondissant de + 21 % entre 2015 et 2016. Mais les ventes en Restauration n’en pèsent que 6 %. Et elles progressent moins vite que sur les autres circuits.

Le Bio en restauration au menu
des 10èmes Rencontres Nationales Printemps BIO  le 13 juin 2017

La 10e édition des Rencontres Nationales Printemps BIO se tiendra mardi 13 juin 2017 sur le thème : « Introduction de produits bio en Restauration Collective et Commerciale : quels enjeux de développement ? ».
Cette journée se déroulera de 9h30 à 17h30 au siège de l’OIE (Organisation Mondiale de la Santé Animale), 12 rue de Prony (Paris 17e). L’ensemble de cette journée sera retransmis en direct sur le site Internet de l’Agence BIO et pourra être visionné à la suite de l’événement.

Les Rencontres nationales Printemps BIO 2017 visent à apporter des témoignages d’acteurs de terrain, afin de tirer des enseignements de l’expérience acquise, et à donner les clés du succès, ainsi qu’à mettre en valeur l’importance de la Restauration Hors Domicile pour le développement de l’agriculture bio en cohérence avec l’économie locale.

Ces rencontres s’adressent à un large public, en particulier élus, responsables de restaurant, associations de consommateurs et de parents d’élèves, organisations de producteurs, sociétés de restauration concédée, grossistes, restaurateurs, cuisiniers, économes, établissements scolaires, de santé, journalistes…

Inscription sur le site de l’agence Bio

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire