En téléchargeant l'appli gratuite, le client se crée un compte Billee avec ses cordonnées de carte bancaire. Il saisit ensuite son numéro de table. Dès que le serveur aura enregistré sa commande, celle-ci s'affichera sur son téléphone. A la fin de son repas, il lui suffira de cliquer sur "Payer", en fixant le montant du pourboire. Le compte gardera en mémoire ses additions. Les factures sont exportables en PDF. Pratiques pour les notes de frais.

Aux heures de pointe, l'encaissement des additions crée souvent des engorgements. Pris entre leurs saisies et leurs aller-retour en salle, les serveurs sont rarement disponibles dans l'instant. D'où des délais d'attente conséquents (jusqu'à 15 minutes parfois) et agaçants pour les clients, généralement pressés de quitter les lieux dès leur repas terminé, surtout le midi. Ces délais, bien entendu, freinent la rotation des tables et affectent la satisfaction des consommateurs.

Pour résorber ces bouchons, l'application mobile Billee propose une approche ingénieuse et simple. Elle permet aux clients de partager et de payer leur addition à partir de leur téléphone portable, sans devoir attendre le passage d'un serveur et effectuer le paiement sur son TPE.

Comment ça marche ? Première étape : l'intégration de Billee dans le système d'encaissement du restaurant. L'application est actuellement interfacée avec six logiciels, dont Tiller, leader de la caisse enregistreuse tactile sur iPad, Zelty, Ikentoo, Micros, Oracle. En attendant de l'être avec Pi Electronique, Cashpad et l'Addition. Chaque numéro de table "Billee" est identifié, le serveur sait si les clients "Billee" ont réglé leur addition et quel est le montant de leur pourboire.

Pour encaisser les ventes réalisées avec Billee, l'établissement se crée un compte virtuel (Stripe), avec l'assistance au besoin de l'équipe de Billee, compte sur lequel seront acheminés les flux monétaires. Chaque soir, à J +1, Stripe transfère les encaissements Billee sur le compte bancaire du restaurant.

Seconde étape, côté consommateur cette fois : l'ouverture d'un compte Billee via son smartphone, après avoir téléchargé l'application sur Google Player ou Apple store. Pour régler sa note, le client ouvre la page Billee de son mobile, saisit son numéro de table ou scanne son QR code, vérifie le détail de ses commandes, fixe un montant de pourboire et appuie sur la mention "A payer". Il peut également partager l'addition avec ses compagnons de tablée détenteurs d'un compte Billee, minorer même son addition par une promotion (Billee donne l'exemple en offrant actuellement une remise de 5 euros pour tout nouveau compte ouvert). Il peut aussi évaluer le restaurant. Et d'ici la rentrée 2018, il pourra également régler avec un titre restaurant dématérialisé.

Billee comptait à mi juin 2018 environ 3000 clients utilisateurs et 20 restaurants parisiens. C'est évidemment encore trop peu pour créer un nouvel usage de masse. Même si les retours clients semblent excellents, si l'on en croit les avis laissés sur les pages Google Play. A un avis près, celui de "Benoît", qui raconte s'être fait rattrapé dans la rue par un serveur le menaçant d'appeler la police car il pensait qu'il n'avait pas réglé la note...

"Le challenge pour nous va être de mettre en place un effet de réseau entre les restaurants équipés de Billee et les utilisateurs de Billee", explique à frenchweb.fr Ghislain Rouëssé, directeur général et cofondateur de Billee. L'arrivée de 60 restaurants supplémentaires, grâce au programme d'accélérateurs de start-up créé par Hospitality.digital, une filiale du distributeur Metro, devrait donner un nouveau coup de pouce à cette appli réfléchie et surfant sur la vague du smartpayment.

Le logo et le site internet de l’application

Billee a été créée en 2017 par Ghislain Rouëssé (ex consultant en stratégies, diplômé de l’ESSEC) et Jan de Lobkowicz (ancien consultant spécialisé dans la restauration, diplômé de l’ESCP Europe).
Le tandem, rejoint depuis par un troisième associé Fernand Couto, aime raconter que l’aventure Billee a débuté à la terrasse d’un café, alors qu’ils étaient en quête  d’idées de start-up. « L’attente du serveur, de l’addition, puis de la machine à carte avant de pouvoir régler – 15 minutes en moyenne – rend le constat évident : il faut simplifier le paiement au restaurant. »
Billee est accompagné par plusieurs partenaires dont l’accélérateur Wilco, l’incubateur Paris Dauphine, ou la Food Service Factory . La start-up a levé à ce jour 230 000 euros de fonds, dont une aide de 30 000 euros de Paris Innovation Amorçage, le dispositif de financement de Bpifrance et de la ville de Paris.

L’application se télécharge sur Google play  et sur App Store

Combien coûte Billee ?

Zéro centime pour le consommateur. Et 2 % de commission sur le montant des additions TTC pour les restaurants, hors pourboires bien entendu, avec facturation mensuelle. C’est deux fois plus élevé que les commissions de carte bancaire.

Mais les deux cofondateurs et dirigeants de Billee, Ghislain Rouëssé et Jan de Lobkowicz, expliquent que ce surcoût n’en est plus un, au regard des gains apportés. Un chiffre d’affaires augmenté grâce à une rotation plus fréquente des tables ( jusqu’à + 33 %, promettent-ils). Un allègement des tâches pour les serveurs (gain de temps estimé à 15 %) qui peuvent se concentrer sur le service et le dialogue avec leurs clients. Et des pourboires plus fréquents (73 % des tables, contre 45 % en temps ordinaire) et plus substantiels (+25 %)…

 

Les trois associés et dirigeants de Billee
De gauche à droite : Ghislain Rouëssé (directeur général),  Jan de Lobkowicz (directeur d’exploitation) et Fernand Couto (directeur techique)

Bille rejoint le programme METROpolitan Pilot : « une reconnaissance et un défi »

METROpolitan Pilot est un programme test d’accélération de start-ups mené par HOSPITALITY.digital.

Cette entité dédiée à l’innovation, permet aux start-ups de la FoodTech et aux CHR indépendants de tester les meilleures innovations du secteur et de générer des synergies. A ce titre, Billee, en tant que pépite FinTech & FoodTech parisienne, pourra doter 60 restaurants franciliens partenaires de sa solution de Smart Payment.

Grâce à sa participation au programme, Billee pourra démontrer les performances de sa solution pour les professionnels du secteur. En accédant à un réseau de qualité d’une soixantaine de restaurants partenaires à Paris et dans sa région, la start-up pourra profiter de ce tremplin pour développer son réseau et son maillage de l’Île-de-France.

En fonction des résultats du programme porté par le distributeur alimentaire et équipementier du secteur de la restauration, Billee pourra rejoindre le programme Lead Generation, également porté par HOSPITALITY.digital au sein du groupe Metro.

De la promo sur les lieux de vente : 5 euros offert pour chaque compte Billee ouvert

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire