Ultra hip, chic et cher, à partir de 34 348 euros la nuit. Meadow Lane Estate est l'une des magnifiques villas des Hamptons actuellement proposées à la location sur le site de onefinestay. Très prisées par les élites américaines et surtout new-yorkaises, les Hamptons forment une péninsule située au nord-est de l'île de Long Island dans l'État de New York.

Le groupe hôtelier a annoncé mercredi 26 juillet le regroupement de ses trois marques de location de résidences de luxe sous l'unique bannière onefinestay pour en faire un "leader mondial" dans un secteur en pleine expansion.

Les marques Squarebreak, Travel Keys et Onefinestay seront placées d'ici fin 2017 sous la même enseigne "Onefinestay", le groupe hôtelier ayant au passage racheté la totalité du capital de l'entreprise française Squarebreak (pour un montant non précisé), dont il détenait une part de 49% depuis février 2016.

AccorHotels s'est beaucoup renforcé ces derniers mois dans la location de résidences privées de luxe, dont il a fait l'un de ses axes de développement pour doper ses résultats à l'horizon 2020 et concurrencer Airbnb et consorts. Le groupe a acquis en début d'année l'américain Travel Keys, qui compte à son catalogue quelque 5 000 villas de luxe, réparties dans plus d'une centaine de destinations, dont les Caraïbes, les Etats-Unis et l'Europe. Il avait acquis le site britannique onefinestay en 2016.

L'intégration de Travel Keys, Squarebreak et onefinestay permettra aux clients d'accéder à "plus de 10.000 résidences, villas et appartements à travers le monde, tout en bénéficiant de services d’hôtellerie et de conciergerie professionnels", affirme AccorHotels, citant des destinations comme New York, Los Angeles, Rome ou San Francisco, les îles exotiques de Saint Barthélémy et Bali, ou bien la France, ou encore la Grèce.

"Nous sommes très optimistes quant au potentiel de croissance de ce réseau à l'international", a déclaré Javier Cedillo-Espin, directeur général de onefinestay, cité dans le communiqué.

Lors de son acquisition en avril 2016, la plate-forme britannique Onefinestay proposait à la location 2 600 logements haut de gamme à Londres, New York, Paris, Los Angeles et Rome.

Le nouvel ensemble sera dirigé par Javier Cedillo-Espin, qui supervisera le regroupement des trois marques en collaboration avec une équipe composée de leurs dirigeants.

Face à l'essor des plate-formes de location de type Airbnb et à la puissance des centrales de réservation en ligne comme Booking ou Expedia, le PDG d'AccorHotels, Sébastien Bazin, a multiplié les acquisitions dans le digital, comme dans les sites de ventes privées de voyages avec VeryChic ou bien la conciergerie avec John Paul.

Il s'est même diversifié dans la restauration et l'événementiel, avec une participation minoritaire dans la société Noctis, gérant de restaurants et d'emblématiques clubs parisiens comme Castel ou Raspoutine.

Le groupe ambitionne à moyen terme de générer 30% de ses revenus avec ses "nouveaux métiers", comme la location de résidences ou la conciergerie. Il lui reste donc du chemin à parcourir, l'ensemble de ces nouvelles activités pesant au premier semestre 2017 43 millions d'euros de chiffre d'affaires (contre 13 millions sur le même semestre 2016), en progression de +16,5 % à périmètre et change constants. Compte tenu des investissements consentis, elle restent pour l'instant déficitaires, avec une perte d'exploitation de 17 millions. (source : AccorHotels, AFP, Reuters, Les Echos, HR-infos).

La page d’accueil du site
logo onefinestayhomepage onefinestay
AccorHotels réalise un bon premier semestre 2017
  • Chiffre d’affaires de 922 M€ en hausse de 33,5% (+8,3% à périmètre et change constant-pcc )
  • Résultat d’exploitation de 226 M€ en hausse de 68 % (+33,9% à pcc)
  • Activité et résultats solides dans la majorité des marchés clés du Groupe, avec notamment une reprise en France et en Suisse (chiffre d’affaires en progresssion de +3,7 % à pcc)
  • 23 000 chambres ouvertes au premier semestre (115 hôtels) dont 94% en contrats de management et de franchise (7 000 chambres provenant de Rixos Hotels)
  • Parc hôtelier de 4 195 hôtels et 597 132 chambres à fin juin 2017
  • Pipeline de 910 hôtels et 167 000 chambres à 81% dans les marchés émergents et 45% en Asie Pacifique.

 

 

 

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire