AccorHotels franchit un nouveau palier dans la distributio nen reprenant Gekko et ses filiales : HCorpo (grands comptes), Teldar Travel (agences de voyage loisirs), Teldar Travel Biz (agences de voyages pour PME), Miles Attack (programme de fidélisation) et Infinite Hotel (grossiste dédié à l’hôtellerie française indépendante).

AccorHotels et HDL ont annoncé lundi le rachat par le groupe hôtelier au fonds d'investissement de Gekko, spécialisé dans la réservation de chambres pour la clientèle d'affaires.

L'opération, qui valorise Gekko à 100 millions d'euros, sera relutive dès 2018 dans les résultats d'AccorHotels, qui précise dans un communiqué y voir l'occasion d'enrichir son offre de services pour les voyageurs d’affaires, son principal segment de clientèle.

HDL a été actionnaire de référence de 2015 à 2017 de Gekko, fondé en 2009 et dirigé par Olivier Delouis et Stéphane de Laforcade, deux spécialistes de la réservation hôtelière.

Gekko, qui propose une interface connectée à 600.000 hôtels dans le monde, allant de l’économique au luxe, est présent en France, en Belgique, en Espagne et au Portugal, fait valoir le fonds dans un communiqué distinct.

La société a pour clientes plus de 300 entreprises et 14.000 agences de voyage à travers quatre filiales : HCorpo (grands comptes), Teldar Travel (agences de voyage loisirs), Teldar Travel Biz (agences de voyages pour PME), et Infinite Hotel (grossiste dédié à l’hôtellerie française indépendante).

HDL, créée elle aussi en 2010 par Jean-Philippe Hecketsweiler, Jean-Bernard Lafonta, Philippe Donnet, a bénéficié du soutien d'entrepreneurs français comme Claude Bébéar, Norbert Dentressangle et Jean-Charles Decaux.

La holding détient des participations dans des sociétés aux activités variées, comme le spécialiste des cosmétiques Filorga ou Tessi (gestion de documents et de moyens de paiement et transactions de devises et d'or).

La finalisation de l’opération dépend désormais des autorités en charge de la concurrence. (avec Reuters).

Avec le rachat de Gekko, dont il était déjà le client, AccorHotels conquiert de nouvelles part de marché dans la distribution électronique, après avoir racheté Fastbooking en 2015 puis son concurrent direct Availpro en 2017.

Plate-forme de réservation hôtelière B to B, Gekko est présent en France, Belgique. Encore en forte expansion en France et en Europe, son chiffre d’affaire a presque doublé en deux ans. Son 2017 (clos le 30 septembre) devrait atteindre près de 190 millions d’euros (vs 105 M EUR en 2016).

Spécificité du modèle Gekko : la facturation centralisée

Gekko explique sur son compte que sa filiale HCorpo achète et revend les nuitées d’hôtels « avec une faible marge », contrairement au plateforme apporteur d’affaires qui envoie une réservation accompagnée d’un numéro de carte de crédit contre une commission versée en retour par l’hôtel. Avantages de cette approche : les économies de gestion pour l’entreprise cliente et la facilité d’utilisation (la carte de crédit n’étant plus nécessaire pour confirmer la résa et plus de remboursement à posteriori).

Déclarations de dirigeants d’AccorHotels et de Gekko

Thibault Viort, Chief Disruption & Growth Officer de AccorHotels

« Nous nous réjouissons d’accueillir les équipes Gekko au sein du Groupe. La forte implantation internationale de AccorHotels, associée au leadership technologique de Gekko, nous permettent de créer aujourd’hui un leader mondial de la distribution hôtelière B to B. Le tourisme d’affaires représentant un segment clé de l’activité du Groupe, notre capacité à répondre sur toute la chaine de valeur aux besoins spécifiques de ce segment constitue un véritable point de différenciation ».
Stéphane de Laforcade et Olivier Delouis, co-fondateurs et dirigeants de Gekko

« Le rapprochement avec AccorHotels à un moment aussi important pour notre société est source de nouvelles opportunités de croissance. Nos stratégies de distribution B to B sont en totale adéquation, et la puissance et la réputation de la marque AccorHotels nous assureront de nouveaux moyens ainsi qu’une légitimité renforcée sur les grands marchés internationaux. »

L’offre d’AccorHotels l’a emporté dans le cadre d’un processus de vente organisé par Cambon Partners, précise le quotidien Echos, qui indique également que selon certaines sources, Edenred, ex pôle service aurait été sur les rangs.

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire